Accès rapide :

Journée mondiale de lutte contre le paludisme (25 avril 2014)

Investir dans l’avenir, vaincre le paludisme

"Investir dans l’avenir et vaincre le paludisme" est le message choisi pour la 7ème journée mondiale de lutte contre la maladie qui aura lieu le 25 avril prochain. Avec 16% des efforts mondiaux, la France est le second bailleur mondial de la lutte contre la maladie par le biais de ses contributions multilatérales et de son action bilatérale, par l’Initiative 5% (gérée par France expertise internationale-FEI), par l’Agence française de développement (AFD) et par son réseau de chercheurs (IRD et Pasteur notamment).

Illust: Photo : ©Global (...), 172.4 ko, 640x427
Photo : ©Global Fund/D. Ruef

La maladie représente un très lourd fardeau humain (650 000 personnes tuées en 2012) et un impact économique majeur : elle coûterait annuellement 12 milliards de dollars à l’Afrique subsaharienne. La mobilisation internationale et notamment l’action du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, de la facilité d’achat de médicaments UNITAID et du partenariat Roll Back Malaria (Faire reculer le paludisme) ont permis de réaliser de grands progrès. En 2000, un enfant mourait de cette maladie toutes les 30 secondes, aujourd’hui ce chiffre a diminué de moitié. En douze ans, les budgets alloués ont été multipliés par plus de 30 : ils sont passés de 64 millions en 1998 à près de 2 milliards de dollars en 2013. Le paludisme a déjà été éliminé et éradiqué par un certain nombre de pays grâce à des politiques de prévention et traitement efficaces. La lutte contre ce fléau rencontre un nouveau défi : le changement climatique risque de changer la carte du monde du paludisme. C’est pourquoi la France se mobilise pour combattre ce changement, et accueillera notamment la COP 21 en 2015.

Pour continuer de lutter efficacement contre le paludisme, les besoins sont estimés par le Plan d’action mondial contre le paludisme à 5,1 milliards de dollars annuels sur la période 2011-2020. Or les prévisions pour les ressources nationales et internationales disponibles entre 2013 et 2016 indiquent un financement de seulement la moitié de cette somme (2,85 milliards). L’objectif de cette journée mondiale est de renforcer l’engagement de tous en faveur de la lutte contre le paludisme ; pour que les efforts fournis depuis le début du millénaire ne soient pas vains et que les acquis formidables des dernières années ne soient pas perdus.

Pour en savoir plus :


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014