Accès rapide :

68ème Assemblée générale des Nations unies (New York, 22-28 septembre 2013)

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, était à New York du 22 au 28 septembre pour la 68ème Assemblée générale des Nations unies. Il était accompagné par Pascal Canfin, ministre délégué chargé du Développement, et Yamina Benguigui, ministre déléguée chargée de la Francophonie. Le ministre des Affaires étrangères a présenté à la presse nos objectifs pour cette semaine ministérielle le 23 septembre.

  • Image Diaporama - Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil (...)

    Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil (...)

    Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil (...)

    Vote de la résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius - Rencontre avec le comité (...)

    Laurent Fabius - Rencontre avec le comité éditorial du New York Times (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Debriefing avec la presse française (Photo : (...)

    Debriefing avec la presse française (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Evènement ministériel sur la peine de mort (...)

    Evènement ministériel sur la peine de mort (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Evènement ministériel sur la peine de mort (...)

    Evènement ministériel sur la peine de mort (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Evènement ministériel sur la peine de mort (...)

    Evènement ministériel sur la peine de mort (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et le ministre des Affaires (...)

    Laurent Fabius et le ministre des Affaires étrangères de la République de Mongolie, Luvsanvandan Bold (Photos : France ONU/Martin Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et Ahmed Asi Al-Jerba, président de

    Laurent Fabius et Ahmed Asi Al-Jerba, président de la Coalition nationale syrienne (Photo : Andrew Burton/Getty Images/AFP)

  • Image Diaporama - De gauche à droite : Ahmed Asi Al-Jerba, (...)

    De gauche à droite : Ahmed Asi Al-Jerba, président de la Coalition nationale syrienne, Laurent Fabius et John Kerry (Photo : Hakan Goktepe - Anadolu Agency)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et John Kerry lors de la (...)

    Laurent Fabius et John Kerry lors de la réunion des Amis du peuple syrien de la 68ème Assemblée générale des Nations unies (Photo : Andrew Burton/Getty Images/AFP)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius lors de la réunion des Amis du (...)

    Laurent Fabius lors de la réunion des Amis du peuple syrien de la 68ème Assemblée générale des Nations unies (Photo : Andrew Burton/Getty Images/AFP)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et Ban Ki-Moon lors de la (...)

    Laurent Fabius et Ban Ki-Moon lors de la Réception francophone (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Réunion ministérielle sur la Libye - Laurent (...)

    Réunion ministérielle sur la Libye - Laurent Fabius et William Hague (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Point de presse de Laurent Fabius (Photo : (...)

    Point de presse de Laurent Fabius (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - De gauche à droite : William Hague, Laurent (...)

    De gauche à droite : William Hague, Laurent Fabius, Sergeï Lavrov, Ban Ki-Moon, John Kerry et Wang Yi (Photo : Spencer Platt/Getty Images/AFP)

  • Image Diaporama - Le président de la République et le secrétaire (...)

    Le président de la République et le secrétaire général des Nations unies (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Intervention de Pascal Canfin (Photo : (...)

    Intervention de Pascal Canfin (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et son homologue chinois Wang (...)

    Laurent Fabius et son homologue chinois Wang Yi (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Le président de la République et Hassan Rohani, (...)

    Le président de la République et Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran

  • Image Diaporama - Le président de la République à l'AGNU

    Le président de la République à l'AGNU

  • Image Diaporama - Le président de la République à l'AGNU

    Le président de la République à l'AGNU

  • Image Diaporama - Entretien de Laurent Fabius avec l'American (...)

    Entretien de Laurent Fabius avec l'American Jewish Committee (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et Nabil Al Arabi, secrétaire (...)

    Laurent Fabius et Nabil Al Arabi, secrétaire général de la Ligue arabe (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius et son homologue chilien (...)

    Laurent Fabius et son homologue chilien Alfredo Moreno (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius à l'AGNU - Conférence de presse (...)

    Laurent Fabius à l'AGNU - Conférence de presse du 23.09.13 (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius à l'AGNU - Conférence de presse (...)

    Laurent Fabius à l'AGNU - Conférence de presse du 23.09.13 (Photo : M.Loper)

  • Image Diaporama - Laurent Fabius - Visite d'une école bilingue à (...)

    Laurent Fabius - Visite d'une école bilingue à Brooklyn. (Photo : M.Loper)

Syrie

La Syrie était en premier lieu à l’ordre du jour des discussions qu’a eu Laurent Fabius à New York. Pour la France, la semaine ministérielle a permis d’appuyer le processus politique qui, au-delà de la question des armes chimiques, peut seul mettre un terme au massacre qui se poursuit en Syrie. Le ministre des Affaires étrangères a évoqué cette question lors de ses nombreux entretiens bilatéraux avec ses homologues de la région et des pays partenaires, mais aussi à l’occasion de réunions multilatérales.

- Lire l’intervention de Laurent Fabius au Conseil de sécurité des Nations unies (27 septembre 2013)

Ce soir, dans le drame syrien, le conseil de sécurité mérite enfin son nom. Le 21 août dernier, le régime de Bachar El-Assad commettait l’inacceptable : il tuait par envoi de gaz près de 1 400 civils, dont plusieurs centaines d’enfants. L’utilisation d’armes chimiques si abonnable qu’elles sont interdites depuis près de cent ans est évidente ; tous les indices mettent en cause le régime. Personne à condition qu’il soit de bonne foi ne peut le contester.

Illust: Laurent Fabius (...), 86.3 ko, 471x314
Laurent Fabius lors du vote de la résolution 2118 au Conseil de sécurité des Nations unies (Franceonu photo / Martin Loper)

Priorités régionales

Toutes nos priorités régionales ont fait également l’objet d’échanges à New York, dont notamment :

- le Sahel et Mali, à l’occasion d’une réunion de haut niveau organisée le 26 septembre par le secrétaire général des Nations unies. Son objectif était de poser les fondements de la stratégie globale des Nations unies développée à l’initiative de la France et couvrant à la fois les enjeux de sécurité, de gouvernance et de développement. Un point de presse de Laurent Fabius a suivi ;

Illust: Réunion de Haut (...), 38.1 ko, 564x376
Réunion de Haut Niveau sur le Sahel (Photo : M.Loper)

- la République centrafricaine, lors d’une réunion co-organisée le 25 septembre avec la commissaire européenne aux affaires humanitaires, Kristalina Georgieva, et la haute-commissaire des Nations unies aux affaires humanitaires, Valérie Amos. Cette rencontre visait à examiner tous les moyens envisageables afin de renforcer l’action de la communauté internationale pour répondre à la crise en RCA. Un point de presse du ministre des Affaires étrangères a suivi ;

- la région des Grands Lacs, à l’occasion d’une réunion de haut niveau, le 23 septembre, pour assurer le suivi de l’accord-cadre signé le 24 février à Addis Abeba en vue d’un règlement politique global dans la région – réunion à laquelle a pris part Mme Benguigui ;

- le dossier nucléaire iranien, lors d’une réunion ministérielle du groupe E3+3 avec la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton, et à l’occasion d’un entretien bilatéral du ministre des affaires étrangères avec son homologue iranien, M. Zarif. Ces contacts ont été l’occasion d’insister sur la nécessité pour l’Iran de faire des gestes rapides et concrets pour répondre aux préoccupations de la communauté internationale sur son programme nucléaire ;

- le Liban, avec le lancement le 25 septembre du groupe international de soutien sous l’égide du secrétaire général des Nations unies. Il s’agissait notamment de trouver les moyens d’aider le Liban à faire face aux conséquences de la crise en Syrie sur les plans humanitaire, sécuritaire et économique.

Priorités multilatérales

La semaine ministérielle a permis également à la France de faire avancer ses priorités multilatérales :

- le changement climatique, avec le 26 septembre la réunion de préparation de la conférence de Varsovie (dite "COP 19") organisée par la commissaire européenne pour l’action climatique, Connie Hedegaard, et le ministre norvégien de l’environnement, Bård Vegar Solhjell. Il s’agit d’une priorité dans la perspective de la conférence internationale sur la lutte contre les changements climatiques de 2015 (« COP 21 »), que la France devrait organiser à Paris ;

- l’agenda du développement durable, avec une réunion organisée par la France, le Nigéria et le PNUD sur les financements innovants comme moyen de mise en œuvre de l’agenda du développement post-2015, ainsi qu’une participation à la session inaugurale du Forum politique de haut niveau chargé du suivi du développement durable et à l’évènement spécial sur le suivi des objectifs du Millénaire pour le développement ;

Illust: Evénement sur la (...), 29.4 ko, 565x292
Evénement sur la peine de mort organisé par la France aux côté d’organisations régionales et de pays très impliqués sur le sujet : Costa Rica, Mongolie, Bénin(Photos : France ONU/Martin Loper)

- les droits de l’homme, à commencer par la campagne en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort, qui a fait l’objet le 27 septembre d’un événement organisé par la France aux côté d’organisations régionales et de pays très impliqués sur le sujet (Costa Rica, Mongolie, Bénin). Un point de presse de Laurent Fabius a suivi. Les droits des femmes ont également été abordés à l’occasion d’une rencontre avec la directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka.

Entretiens bilatéraux

Comme chaque année, le ministre des Affaires étrangères s’est entretenu par ailleurs en marge de ces événements avec plusieurs de ses homologues étrangers. Des rencontres ont été organisées avec les ministres des affaires étrangères d’Algérie, d’Australie, du Burundi, du Chili, de Chine, d’Égypte, des États-Unis, du Japon, du Koweït, d’Iran, de Mauritanie, de Mongolie et de Tanzanie. Laurent Fabius a également eu des entretiens avec le président somalien et le secrétaire général de la Ligue arabe.

Illust: Rencontre entre (...), 224.7 ko, 1000x712
Rencontre entre Laurent Fabius et son homologue iranien, Mohammad-Javad Zarif (Photo : AFP PHOTO/Emmanuel Dunand)

Événements parallèles aux États-Unis

Des événements bilatéraux ont été organisés en marge de la semaine ministérielle.

Laurent Fabius a prononcé le 25 septembre un discours devant l’université de Columbia (école des affaires publiques internationales) sur le thème de "propositions françaises pour l’avenir de l’Europe". Il a visité également une école bilingue accueillant 350 enfants à Brooklyn, quartier qui accueille une part croissante de la communauté française, et inaugurera la librairie française de New York, installée sur le site du centre culturel et qui sera une vitrine de l’activité littéraire française. Le ministre des Affaires étrangères a rencontré également, comme il est de tradition, les représentants des organisations juives américaines.

Pour promouvoir notre diplomatie économique, Laurent Fabius a rencontré enfin près de 80 chefs d’entreprise français installés aux États-Unis et conseillers du commerce extérieur et a visité le salon "Taste of France", dont l’objectif est de présenter l’excellence française dans tous les secteurs (innovation, hautes technologies, art de vivre, tourisme, luxe, culture, beauté). Une centaine d’exposants et 100 000 visiteurs y étaient attendus.

Illust: Déjeuner diplomatie, 21.3 ko, 564x345
Déjeuner diplomatie économique avec les conseillers du commerce extérieur des Etats-Unis (Photo : M.Loper)

Intervention du président de la République

François Hollande s’est exprimé devant la 68ème Assemblée générale des Nations unies le 24 septembre 2013.

Toutes les interventions et déclarations

Vendredi 27 septembre

- Syrie – Remarques à la presse de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères (27 septembre 2013)

En même temps, il faut avoir à l’esprit que cette résolution, pour positive qu’elle soit, ne résout pas toute la question. Aujourd’hui même, ce soir même, demain malheureusement encore, il va y avoir des massacres en Syrie et le drame humanitaire continue. C’est la raison pour laquelle il faut non seulement, comme nous l’avons fait, voter, il faut non seulement appliquer ce vote, mais il faut aller plus loin et entamer ce processus politique que nous appelons de nos vœux.

- Syrie - Intervention de Laurent Fabius au Conseil de sécurité des Nations unies (27 septembre 2013)

Ce soir, dans le drame syrien, le conseil de sécurité mérite enfin son nom. Le 21 août dernier, le régime de Bachar El-Assad commettait l’inacceptable : il tuait par envoi de gaz près de 1 400 civils, dont plusieurs centaines d’enfants. L’utilisation d’armes chimiques si abonnable qu’elles sont interdites depuis près de cent ans est évidente ; tous les indices mettent en cause le régime. Personne à condition qu’il soit de bonne foi ne peut le contester.

- Situation au Yémen - Intervention de M. Alexis Lamek Représentant permanent adjoint de la France auprès des Nations unies (27 septembre 2013)

Je remercie le Ministre des affaires étrangères du Yémen, le Secrétaire général du CCEAG et le Conseiller spécial du Secrétaire général, pour leurs présentations. Votre présence conjointe devant ce Conseil illustre le fait qu’au Yémen la méthode que nous avons suivie était la bonne : les Nations unies ont travaillé avec l’organisation régionale compétente, le CCEAG, pour mettre en place une dynamique en réponse aux revendications légitimes des populations yéménites. Cette dynamique montre que dans des situations de crise ouverte, la mise en place d’une transition ordonnée, pacifique et démocratique est possible.

- Assemblée générale des Nations unies - Violences et discriminations contre les personnes LGBT - Déclaration du ministère des affaires étrangères (Paris, 27/09/2013)

Plus de 76 pays pénalisent encore l’homosexualité, et les personnes LGBT continuent de faire l’objet, partout dans le monde, de nombreuses violences et de violations de leurs droits fondamentaux. Cette situation n’est pas acceptable. La France est résolument engagée à promouvoir, en lien avec les États partenaires et la société civile, le respect des droits de l’Homme de tous les individus, quelle que soit leur orientation sexuelle ou identité de genre.

- Assemblée générale des Nations unies - Syrie - Propos du ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, diffusés par « Europe 1 » (New York, 27/09/2013)

Les Syriens disaient qu’ils n’avaient pas d’arme chimique, ils ont été obligés de reconnaître qu’ils en avaient et qu’ils les avaient utilisées. Les Russes disaient que ce n’était pas les Syriens, on sait maintenant que ce sont les Syriens.

Jeudi 26 septembre

- Réception francophone aux Nations unies - Allocution de Laurent Fabius (New York, 26 septembre 2013)

"Organe opérationnel de notre communauté, l’Organisation internationale de la francophonie a ces dernières années amplifié sa mobilisation au service de nos valeurs communes. Je salue le volontarisme du secrétaire général Abdou Diouf. Dans un monde fragmenté et complexe, je souhaite que l’OIF continue sur cette voie d’un engagement accru au service de la paix, du développement et de la démocratie."

- Réunion du groupe des amis du peuple syrien, en l’honneur du Président de la Coalition nationale syrienne et des forces d’opposition, M. Ahmad Al-Jarba – Déclaration de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

En cette semaine ministérielle de l’Assemblée générale des Nations unies, nous avons souhaité permettre à son président, M. Ahmad Al-Jarba, de présenter son analyse de la situation en Syrie et sa vision de la Syrie de demain. Monsieur le Président, c’est un honneur de vous accueillir au cœur des Nations unies.

- Situation des femmes dans l’espace francophone - Discours de la ministre déléguée chargée de la francophonie, Mme Yamina Benguigui, à l’ONU (New York, 26 septembre 2013)

"Et c’est pourquoi l’objectif pour nous, pour ces femmes, pour toutes les femmes des 77 pays de l’espace francophone, est que leurs droits existent là où ils ne sont pas, que ces droits soient partout respectés, que les droits de la femme soient formellement un des principes fondamentaux de la francophonie, comme l’est la solidarité."

- Réunion de Haut niveau sur le Sahel - Intervention de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

Ceci veut dire que l’action paie. Ceci veut dire aussi, et je sais que c’est une idée partagée de tous, que ce qui est advenu au Mali aurait pu sans doute advenir ailleurs. C’est la raison pour laquelle les Nations unies ont eu tout à fait raison, M. le Président Romano Prodi, de lancer une stratégie intégrée d’action dont vous êtes l’un des principaux porteurs. Nous savons tous que le Sahel reste une région extrêmement fragile : le développement économique y est difficile, la situation humanitaire est préoccupante, les menaces terroristes subsistent, les trafics de toute sorte aussi. Néanmoins, c’est une région qui porte énormément d’espoir. Si nous voulons être efficaces, la France pense que notre action doit se concentrer notamment sur trois aspects.

- Assemblée générale des Nations unies - Sahel - Propos du ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, diffusé par « France24 » (New York, 26/09/2013)

Le problème du Sahel demeure et ce qui est arrivé au Mali aurait pu arriver ailleurs. Comme vous le savez, la France est le deuxième bailleur mondial pour le Sahel, avec 300 millions d’euros à titre bilatéral.

- Assemblée générale des Nations unies - Syrie - Remarques à la presse du ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius (New York, 26/09/2013)

D’abord, comme vous le savez, dans quelques minutes va être présentée la résolution que nous avons mise au point pour faire en sorte que les armes chimiques soient interdites. Nous y avons travaillé hier et encore cet après-midi. C’est une résolution qui marque un pas en avant. Nous en sommes satisfaits, en particulier la France puisqu’elle reprend les trois exigences que nous avions posées dès le début de la semaine.

Mercredi 25 septembre

- Assemblée générale des Nations unies - Objectifs du millénaire pour le développement - Intervention du ministre délégué chargé du développement, M. Pascal Canfin (New York, 25/09/2013)

Le rapport du Secrétaire général nous montre le cap à suivre. La France s’inscrit pleinement dans cette vision. Notre premier impératif, c’est donc la réalisation des OMD. Ces objectifs ont largement contribué aux progrès sans précédents obtenus depuis 2000 dans la lutte contre la pauvreté.

- Syrie - Iran - Entretien de Laurent Fabius avec « Itele » (New York, 25 septembre 2013)

"Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que le secrétaire général des Nations unies, auront une réunion pour discuter de la perspective de Genève II."

- RCA - Remarques à la presse de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères

J’ai été heureux de voir qu’il y avait beaucoup de pays représentés. Concrètement, sur le plan humanitaire, ça veut dire mettre en place des financements des organisations. La France, pour sa part, a décidé d’apporter 10 millions d’euros. Il y aura au mois d’octobre, fait sans précédent, un transport à Bangui de l’ensemble des organisations internationales, des fonds et des banques qui peuvent traiter ce sujet. L’humanitaire est absolument urgent.

- République centrafricaine - Intervention de Laurent Fabius (New York, 25 septembre 2013)

" Nous devons réagir, comme nous avons, ensemble, réagi quand les droits élémentaires étaient bafoués dans le Nord du Mali, avec le résultat que vous connaissez. Nous avons la capacité de faire la différence en RCA. Le moment est venu d’agir."

- Manifestation de haut-niveau sur les mariages précoces - Discours de Yamina Benguigui (New York, 25 septembre 2013)

"C’est 70 millions de jeunes femmes, âgées de 20 à 24 ans, mariés avant l’âge de 18 ans,
C’est 23 millions avant leurs 15 ans, des fillettes mariées à 8 ou 9 ans.
On ne peut plus fermer les yeux sur ces violations faites dans le cadre légale du mariage."

Mardi 24 septembre

- Assemblée générale des Nations unies - Syrie - Liban - Iran - Kenya - République centrafricaine - Mali - Sahel - Égypte - République démocratique du Congo - UE - Conférence de presse du président de la République, M. François Hollande (New York, 24/09/2013)

J’ai exposé devant l’Assemblée générale des Nations unies la position de la France sur les principaux sujets qui sont à l’ordre du jour. Sur la Syrie, avec nos trois exigences pour l’adoption d’une résolution qui est à caractère contraignant si nous voulons qu’elle soit appliquée.

- Assemblée générale des Nations unies - Francophonie - Intervention de la ministre déléguée chargée de la francophonie, Mme Yamina Benguigui (New York, 24 septembre 2013)

"Je suis donc favorable aux concertations francophones que nos pays pourront engager dans le cadre du débat à venir sur les objectifs post-2015. Il est utile que d’ores et déjà nous anticipions ensemble les débats. Je suis à votre disposition pour que nous engagions des travaux dans ce sens."

- Consultation informelle de la Francophonie sur la gestion des crises dans l’espace francophone - Intervention de Mme Benguigui, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie (24 septembre 2013)

"Le statut des femmes est un baromètre implacable de la situation des États. Si celui-ci n’est pas respecté cela est symptomatique de la situation politique et sociale des pays concernés. Que ce soit dans les conflits ou dans les révolutions, les femmes sont en perte de droits. Leurs droits ne sont jamais acquis même si la francophonie porte les valeurs d’émancipation. Nous devons rester vigilants quant à leur respect."

- Assemblée générale des Nations unies - Syrie - Entretien du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avec RFI (New York, 24 septembre 2013)

"Nous pensons qu’il y a trois exigences à satisfaire :
D’abord, bien montrer que le Conseil de sécurité des Nations unies peut à tout moment se saisir de cette question, je ne crois pas que cela fera une grande difficulté enfin du moins je l’espère ;
Deuxièmement, prévoir que des mesures sous chapitre VII puissent être prises en cas de non respect par la Syrie de ses engagements ;
Et troisièmement, que ceux qui ont commis ces actes puissent être tenus pour responsables devant la justice."

- Assemblée générale des Nations unies - Événement parallèle « Financements innovants » - Intervention du ministre délégué chargé du développement, M. Pascal Canfin (New York, 24 septembre 2013)

"Notre objectif partagé, c’est de définir un nouvel agenda du développement après 2015. Ce nouvel agenda impliquera de nouveaux financements, des financements innovants. C’est l’enjeu des discussions que nous avons au sein du Comité intergouvernemental d’experts sur le financement du développement durable."

Lundi 23 septembre

- Assemblée générale des Nations unies - Réunion du Leadership council de la nouvelle alliance pour la sécurité alimentaire et la nutrition - Intervention du ministre délégué chargé du développement, M. Pascal Canfin (New York, 23 septembre 2013)

"La Nouvelle Alliance a pour but de promouvoir les investissements privés en Afrique sub-saharienne. Nous partageons cet objectif. Pour autant, nous considérons que cela implique de soutenir en priorité les paysans locaux et les exploitations familiales."

- Assemblée générale des Nations unies - Sahel - Discours de la ministre délégué chargée de la francophonie, Mme Yamina Benguigui (New York, 23 septembre 2013)

"Les défis d’une sortie de crise pérenne dans la région et les atouts pour y parvenir sont nombreux. La diversité des populations et des communautés qui la composent est un atout."

- Assemblée générale des Nations unies - Kenya - Syrie - Iran - Mali - RCA - Climat - Conférence de presse du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius (New York, 23 septembre 2013)

"J’aimerais tout d’abord dire un mot de la tragédie de Nairobi qui est dans tous les esprits. Je veux bien sûr transmettre aux familles des victimes mes sentiments de compassion, d’affection et dire au gouvernement et au peuple kenyan que nous serons à leurs côtés. "

- Assemblée générale des Nations unies - Kenya - Mali - Syrie - Iran - Entretien du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius avec BFM TV (New York, 23 septembre 2013)

"Le président de la République vient délivrer, mardi 24, le discours de la France et il s’entretiendra aussi avec un certain nombre de chefs d’État. Il verra le Secrétaire général des Nations unies, le nouveau président iranien, le président turc et d’autres responsables comme le Premier ministre japonais. Tout cela parce que la France veut travailler, ce n’est pas facile, mais travailler pour la paix. Mais la paix, ça passe par la fermeté."

Pour en savoir plus :

- La 68ème session de l’AGNU sur le site de la représentation permanente de la France auprès des Nations unies

- Traité sur le commerce des armes (25.09.13)

- Réunion ministérielle sur le rôle des Nations unies pour mettre fin aux violences et aux discriminations contre les personnes LGBT (26.09.13)


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014