Accès rapide :

La France à l’ONU

Brève

Unesco - Commission nationale française pour l’Unesco (Paris, 5 novembre 2014)

Le nouveau conseil d’administration de la commission nationale française pour l’Unesco s’est réuni le 5 novembre et a porté à sa présidence Daniel Janicot.

En tant que membre fondateur de l’ONU en 1945, la France accorde une place importante du système multilatéral où elle occupe un rôle moteur sur nombre de sujets. Parmi les organes principaux des Nations unies, elle est membre permanent du Conseil de sécurité comme les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine. Elle s’implique également au sein de ses organes subsidiaires (Conseil des droits de l’Homme, membre permanent de la Conférence du désarmement par exemple). Elle est par ailleurs fortement engagée au sein des institutions spécialisées ainsi que des fonds et programmes des Nations unies.

Au sein des Nations unies, la France est active dans tous les domaines. Aussi bien dans le domaine politique (réforme des Nations unies et du Conseil de de sécurité), que ceux des droits de l’Homme (réélue au Conseil des droits de l’homme en novembre 2013), de l’environnement et du changement climatique, de l’aide publique au développement ou du maintien de la paix et de la sécurité internationales, etc.

La France préside le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) pendant le mois décembre 2013. Pour en savoir plus : lire la déclaration du ministre, Laurent Fabius.

La précédente présidence remonte à août 2012. Parmi les dossiers traités par la France lors de sa précédente présidence : Syrie, Sahel, Liban, Soudan/Soudan du Sud, etc. Pour en savoir plus : lire l’article "Bilan de la présidence française du Conseil de Sécurité des Nations unies (31 août 2012)".

Mise à jour : novembre 2013

PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014