Élection de la France à la Convention de 2001 de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique (30 mai 2017)

La France a été élue le 30 mai pour deux ans à la présidence de la Convention de 2001 de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, dont la sixième conférence des États parties s’est tenue au siège les 30 et 31 mai.

Les délégations des 56 États parties à la Convention se sont réunies pour discuter des meilleures pratiques de mise en valeur du patrimoine culturel subaquatique(maritime et fluvial), de la protection de ce patrimoine dans les situations d’urgence, de l’accès public responsable et des contributions de la Convention de 2001 à la réalisation de l’Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable. Le conseil consultatif scientifique et technique (STAB) a été renouvelé. Notre compatriote Michel L’hour, directeur du département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) s’est vu confier un nouveau mandat de 4 ans.

En marge de la conférence, un événement a été organisé pour présenter en avant-première un film, produit par les programmes Gedeon, sur la recherche en haute mer, par des archéologues sous-marins français, de l’épave du Danton, cuirassé coulé en mars 1917 au large de la Sardaigne.

En sa qualité de présidente pour les deux années à venir, la France entend jouer tout son rôle dans le soutien de cette convention, en particulier dans la promotion de sa ratification par de nouveaux pays.

PLAN DU SITE