Accès rapide :

Syrie - Nations unies - Publication du rapport sur les décès de personnes détenues (8 février 2016)

La France a pris note du rapport de la commission d’enquête internationale mise en place par le conseil des droits de l’Homme sur la Syrie, qui a été rendu public le 8 février.

Ce rapport accablant illustre une nouvelle fois la cruauté du régime de Bachar al-Assad et celle de Daech, ainsi que leur mépris absolu pour la vie humaine. La France relève que les exactions que le régime et Daech commettent sont une nouvelle fois qualifiées par la commission d’enquête de crimes contre l’humanité.

Des milliers de personnes, parmi lesquelles des femmes, des enfants et des défenseurs des droits de l’Homme, continuent en particulier d’être détenues arbitrairement dans les prisons du régime, où elles sont exposées à des tortures et à des disparitions forcées dans le cadre d’une politique d’État systématique et délibérée. La France demande leur libération immédiate.

La France est mobilisée pour lutter contre l’impunité des crimes commis en Syrie, comme elle l’a fait en transmettant les photos du dossier César à la justice. M. Paulo Pinheiro, président de la commission d’enquête indépendante, est actuellement à Paris et s’entretient avec les autorités françaises des enjeux de la lutte contre l’impunité en Syrie.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016