Nations unies - Syrie - Conseil des droits de l’homme (Genève, 21 octobre 2016)

La France salue la tenue aujourd’hui de la session spéciale du conseil des droits de l’Homme consacrée à la situation à Alep. La France a pleinement contribué à cette initiative, dans le prolongement de ses efforts au conseil de sécurité pour une cessation des hostilités à Alep et un accès de l’aide humanitaire.

La France condamne les attaques répétées et délibérées contre les civils, les frappes contre les hôpitaux et les personnels de santé et les déplacements forcés.

Ces faits peuvent être constitutifs de crimes de guerre ou de crimes contre l’humanité. Il est de notre responsabilité collective de lutter contre l’impunité, quels que soient leurs auteurs.

La commission d’enquête internationale sur la Syrie sera chargée de mener une enquête spéciale sur les événements à Alep et d’identifier les auteurs présumés de violations des droits de l’Homme.

PLAN DU SITE