Libye - Nomination du nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations unies (20 juin 2017)

La France se félicite de la décision du secrétaire général des Nations unies de nommer Ghassan Salamé représentant spécial pour la Libye et chef de la mission d’appui des Nations unies (MANUL).

Nous lui apporterons tout notre soutien pour promouvoir le dialogue entre parties libyennes et renforcer le processus politique mené sous l’égide des Nations unies, ainsi que pour mettre en cohérence les initiatives diplomatiques. Nous saluons également à cette occasion l’action de son prédécesseur Martin Kobler, qui achève sa mission et a joué un rôle essentiel à la tête de la MANUL.

Seule une solution politique incluant l’ensemble des acteurs libyens permettra une stabilisation durable et la reconstruction du pays. Ce processus fondé sur l’accord politique inter-libyen constitue le seul moyen de lutter efficacement contre le terrorisme et la criminalité organisée. La France appelle l’ensemble des parties libyennes à s’y réengager.

Dans ce contexte, la France est attachée à la pleine mise en œuvre des résolutions adoptées par le conseil de sécurité et au respect des mécanismes qu’il a adoptés, notamment pour faire respecter l’embargo sur les armes et lutter efficacement contre les exportations illicites de pétrole.

PLAN DU SITE