Nations Unies - Conseil de sécurité - Bilan de la présidence française (30 juin 2016)

La présidence française du conseil de sécurité des Nations unies en juin 2016 a été marquée par des progrès importants sur plusieurs volets :

  • protection des civils dans les opérations de maintien de la paix : Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a présidé le 10 juin un débat public, en présence notamment du secrétaire général des Nations unies et de M. Faustin-Archange Touadéra, président centrafricain ;
  • paix et sécurité : sous notre présidence, le conseil de sécurité a élargi le mandat donné à l’opération navale européenne EUNAVFOR Sophia pour contribuer à une meilleure mise en œuvre de l’embargo sur les armes en Libye (résolution 2292). Il a renforcé le mandat et les effectifs de la MINUSMA au Mali afin d’accompagner le processus de paix et de protéger les civils dans un environnement sécuritaire difficile (résolution 2295). Le conseil a également pris des décisions concernant les opérations des Nations unies au Darfour, sur le plateau du Golan et a rappelé sa détermination face aux activités proliférantes de la Corée du Nord. Notre représentant permanent, en tant que président du conseil de sécurité, a par ailleurs assisté le 23 juin à la signature de l’accord de cessez-le-feu conclu à La Havane entre le gouvernement colombien et les FARC ;
  • Nations unies : le conseil de sécurité a défini une méthode et les prochaines étapes de la discussion entre ses membres sur la désignation du futur secrétaire général des Nations unies. Un premier vote blanc sera organisé le 21 juillet.

PLAN DU SITE