Droits de l’Homme - Soutien de la France à la candidature espagnole au conseil des droits de l’Homme pour le triennum 2018-2020 et annonce de la candidature de la France pour le triennum 2021-2023 (13 juillet 2017)

La France promeut les droits de l’Homme et dénonce leurs violations au conseil des droits de l’Homme (CDH) et dans toutes les instances bilatérales et multilatérales.

Nous portons nos priorités avec une vision progressiste : promotion de l’universalité des droits de l’Homme, dénonciation de leurs violations dans le monde, lutte contre la peine de mort, protection des défenseurs des droits et des journalistes, protection des enfants dans les conflits armés, ou lutte contre les disparitions forcées, pour n’en citer que quelques-unes.

Au conseil des droits de l’Homme, nous participons aux débats et sommes à l’initiative, avec et via nos partenaires, par exemple à la 35ème session du CDH avec la présentation de la résolution sur l’extrême pauvreté.

C’est dans ce contexte que M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a fait récemment le point avec son homologue espagnol, M. Alfonso Dastis, sur la situation des droits de l’Homme dans le monde. Constatant une pleine convergence de nos analyses et un partage des mêmes valeurs européennes, ils sont convenus que nos deux pays parlent d’une seule voix dans l’enceinte du CDH. Nous avons donc, à cet effet, décidé de soutenir la candidature espagnole au conseil des droits de l’Homme pour le triennum 2018-2020, étant entendu que la France sera candidate pour le triennum suivant, dont les élections se tiendront en 2020.

PLAN DU SITE