Candidature de Marc Perrin de Brichambaut à un poste de juge à la Cour pénale internationale

« La CPI est entrée dans une phase nouvelle de son histoire : ses premières affaires commencent à être portées en appel, elle consolide ses acquis jurisprudentiels et procéduraux, elle est amenée appliquer les stipulations novatrices du Statut de Rome relatives aux crimes sexuels, tout en renforçant et en diversifiant ses moyens d’enquête et de poursuite.

La réalisation de ces avancées exige un engagement renouvelé de la part des États parties, à travers un soutien politique continu, une coopération sans failles, et la mise à la disposition de la CPI des moyens nécessaires pour qu’elle puisse mener à bien les missions qui lui sont confiées. Une CPI active et respectée est nécessaire pour continuer à servir d’aiguillon et d’instrument actif de la conscience universelle, en vue de compléter le travail indispensable des États. Elle a vocation à recueillir de nouvelles adhésions pour se rapprocher encore de l’universalité.

Je pense pouvoir apporter une contribution utile et active au travail de justice qu’accomplit le collège des juges de la CPI, dans cette nouvelle étape de son développement. En exerçant les fonctions de juge, je souhaite pouvoir servir cette institution exceptionnelle, dont l’existence marque un progrès remarquable sur le chemin d’une gouvernance mondiale, fondée sur les principes les plus élevés de respect des droits de la personne et de lutte contre l’impunité. »

Marc Perrin de Brichambaut

PLAN DU SITE