Accès rapide :

Les actions pour la promotion du français en Amérique du Nord

L’enjeu de la coopération linguistique en Amérique du Nord est double :

- susciter ou encourager l’intérêt pour la langue et la culture française, facteur d’échanges et de rapprochement notamment pour les jeunes, tout en veillant à la bonne qualité de l’enseignement du français dans les divers établissements.

- assurer une présence culturelle et linguistique dans cette zone particulièrement dynamique et créative en s’adaptant au contexte.

La promotion du français aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le français est une langue minoritaire. Il s’agit néanmoins de la 2e langue étrangère la plus étudiée dans le pays (derrière l’espagnol et devant l’allemand) et de la 4e langue la plus parlée (après l’anglais, l’espagnol et le chinois).

Un travail important a été mené et continue à être mis en œuvre pour la promotion des 90 programmes bilingues qui proposent un enseignement du français dans le système éducatif américain public et gratuit, touchant ainsi un plus grand nombre d’apprenants.

Le Label FrancÉducation, réservé aux établissements scolaires qui proposent des sections bilingues francophones d’excellence, a déjà été attribué à deux écoles new-yorkaises au printemps 2012.

Le programme French Heritage Language a été créé afin de promouvoir et d’enrichir l’enseignement de la langue française et d’encourager l’apprentissage du français et des cultures francophones par les élèves d’origine francophone dans les écoles publiques de New York. Le programme est piloté par l’ambassade de France aux Etats-Unis en partenariat avec la fondation FACE (French American Cultural Exchange).

Enfin, les programmes d’immersion et de français langue étrangère jouent un rôle majeur, notamment à travers le Conseil pour le Développement du français en Louisiane (COFODIL) et le Label FrancÉducation en Utah.

La promotion du français au Canada

Le contexte canadien est marqué par une forte progression de la demande de français. Le Canada, hors Québec, compte près d’un million de francophones de langue maternelle, 330 000 élèves dans les écoles d’immersion en français, 12 000 inscrits en Alliances françaises, 3 000 élèves dans les lycées du réseau scolaire français à l’étranger.

Le français n’est plus seulement un élément constitutif de l’identité canadienne par rapport aux Etats-Unis, mais un élément de compétitivité. Le français progresse partout dans le Canada anglophone, surtout chez les immigrants, et l’opinion publique canadienne se déclare majoritairement en faveur du bilinguisme.

L’enseignement du français repose essentiellement sur les programmes d’immersion nés il y a 40 ans et qui accueillent chaque année 330 000 jeunes canadiens. La volonté du gouvernement fédéral - au travers du "plan 2013" voté en 2004 - est de doubler le nombre de personnes bilingues au Canada d’ici 2013.

La relation franco-québécoise est une relation privilégiée qui se concrétise par une coopération dans tous les domaines et notamment dans le domaine du français.

Le Québec, où vivent près de 6 millions et demi de francophones, est en effet la seule province canadienne où le français est l’unique langue officielle (le Nouveau-Brunswick étant une province bilingue).

Avec le Centre de la Francophonie des Amériques (CFA), le Québec a l’ambition de devenir le "phare" de l’Amérique francophone et de contribuer à la mise en valeur de la langue et de la culture française dans les Amériques. L’organisation d’un premier Forum mondial de la langue française en juillet 2012 à Québec (soutenu financièrement par la France à hauteur de 250 000 €) en est la pleine démonstration.

Pour en savoir plus :

Mise à jour : 1er septembre 2012


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2016