Union européenne - Participation de Jean-Yves Le Drian au conseil affaires étrangères (Luxembourg, 16 octobre 2017)

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, participera à la réunion du conseil affaires étrangères de l’Union européenne à Luxembourg le 16 octobre. Cette réunion se tient à la veille du conseil européen des 19 et 20 octobre.

Les sujets suivants seront abordés :

  • Iran : les ministres feront le point sur la mise en oeuvre du plan d’action conjoint (JCPOA). La France et ses principaux partenaires sont plus que jamais attachés à la pleine application, par toutes les parties, de cet accord déterminant pour la lutte contre la prolifération nucléaire ;
  • Corée du Nord  : après l’essai nucléaire du 3 septembre 2017, la discussion permettra d’aborder trois sujets : la transposition de la résolution 2375 du Conseil de sécurité, effective depuis le 10 octobre ; les nouvelles sanctions autonomes européennes qui seront adoptées lors du conseil ; et les démarches à effectuer auprès des pays tiers pour assurer la mise en oeuvre effective des sanctions de l’ONU ;
  • Turquie : la discussion se concentrera sur le rôle de la Turquie et notre coopération dans la résolution des crises régionales (Syrie, Irak, Libye), les questions migratoires et la lutte contre Daech ;
  • droits de l’Homme  : en présence du représentant spécial de l’Union européenne pour les droits de l’Homme, Stavros Lambrinidis, les échanges permettront de réaffirmer l’importance de l’unité européenne et d’une expression forte en matière de promotion et de respect des droits de l’Homme, tout particulièrement lors des sessions du conseil des droits de l’Homme et à l’Assemblée générale des Nations unies ;
  • migrations : Jean-Yves Le Drian présentera les résultats du sommet du 28 août, qui a réuni à Versailles les chefs d’Etat et de gouvernement français, allemand, italien, espagnol, nigérien et tchadien ainsi que Federica Mogherini et le Premier ministre libyen. Il mettra en avant les premiers résultats de la mise en œuvre de la déclaration conjointe sur la route méditerranéenne centrale et les routes migratoires qui mènent en Afrique du Nord et en Afrique subsaharienne. Nous évoquerons également l’importance des missions de protection dans les pays voisins de la Libye (Niger et Tchad) en vue de la réinstallation de réfugiés ainsi que le soutien apporté à ces deux pays pour la sécurisation de la frontière méridionale libyenne ;

Des conclusions seront adoptées sur la situation en Bosnie-Herzégovine et l’opération EUFOR Althéa, la nouvelle stratégie européenne pour l’Afghanistan ainsi que la situation en Birmanie.

PLAN DU SITE