Union européenne - Remise du prix "Louise Weiss" du journalisme européen par Harlem Désir (Paris, 23 mars 2017)

Image Diaporama - Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Image Diaporama - Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Image Diaporama - Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Image Diaporama - Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Image Diaporama - Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Photo : F.DeLaMure/MAEDI

Image Diaporama - Photo : FDeLaMure/MAEDI

Photo : FDeLaMure/MAEDI

Harlem Désir, secrétaire d’État chargé des affaires européennes, a remis le prix "Louise Weiss" du journalisme européen le 23 mars 2017 à 19h au Quai d’Orsay.

Créé en 2005 par la section française de l’association des journalistes européens avec le soutien actif du ministère des affaires étrangères et du développement international, ce prix vise à encourager les journalistes à un traitement plus approfondi et plus pédagogique des sujets européens.

Il rend hommage à Louise Weiss (1893-1983), journaliste et Européenne engagée, qui a œuvré pour des projets pionniers en faveur de la paix, du rapprochement franco-allemand et de l’unité européenne.

Les lauréats de cette année sont :

  • Catégorie "reportage" : Franck Mathevon, pour son documentaire "Brexit, les partisans du divorce" (France Inter, juin 2016) ;
  • Catégorie "décryptage"  : Marion Van Renterghem, pour sa série de six articles sur Angela Merkel (Le Monde, août-septembre 2016) ;
  • Catégorie "jeune journaliste" : Clémentine Athanasiadis, pour son reportage "Retour simple pour la Syrie" (magazine Society, septembre 2016) ;
  • Prix spécial du jury de l’association des journalistes européens : Stéphane Horel, pour sa série d’enquêtes sur la gestion du dossier des perturbateurs endocriniens, "Histoire secrète d’un scandale" (publiée entre autres dans Le Monde en mai 2016).

PLAN DU SITE