Accès rapide :

Région alpine et développement durable : adoption d’une stratégie européenne au service de plus de 70 millions de citoyens - Communiqué d’Harlem Désir (28 juillet 2015)

Je me félicite de l’adoption aujourd’hui, par la Commission européenne, d’une communication sur la stratégie de l’Union européenne pour la région alpine. C’était un objectif que la France et ses partenaires alpins (l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie, le Liechtenstein et la Suisse) soutenaient depuis plusieurs années.

Cette macro-région, aux caractéristiques géographiques et naturelles uniques, regroupe 48 régions dont 3 françaises. Située au cœur de l’Europe, elle est l’une des régions les plus dynamiques, et concentre un fort potentiel d’innovation et de compétitivité.

L’enjeu de la stratégie est d’approfondir la coopération au profit de plus de 70 millions d’Européens pour répondre à des défis essentiels tels que la mobilité, la protection de la biodiversité alpine, la forte vulnérabilité au changement climatique et le vieillissement de la population. Il s’agit de développer des projets en faveur de la croissance durable et de l’innovation, de la connectivité pour tous, tant en matière de transport que de communication et d’infrastructures, et du développement durable à partir des ressources naturelles et culturelles de la région.

Je serai très attentif à ce que le Conseil Affaires générales, au sein duquel je représente la France, l’adopte dans les meilleurs délais.

Aux côtés des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Franche-Comté et Rhône-Alpes, le Gouvernement est pleinement mobilisé pour la mise en œuvre rapide de cette stratégie qui doit permettre de relever les défis auxquels le territoire alpin est confronté.

PLAN DU SITE