Europe / OSCE - Nomination d’Harlem Désir au poste de représentant pour la liberté des médias de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (18 juillet 2017)

La France salue la décision, prise au consensus des 57 Etats participants de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de nommer Harlem Désir au poste de représentant de cette organisation pour la liberté des médias, à compter du 19 juillet 2017.

L’OSCE est une organisation internationale regroupant tous les États du continent européen ainsi que les États-Unis, le Canada, les républiques centre-asiatiques et la Mongolie, qui œuvre en faveur de la stabilité, de la paix et de la démocratie.

Ses domaines de compétence recouvrent notamment la coopération dans les domaines politiques et militaires, économiques et environnementaux ainsi que de nombreux engagements dans le domaine des droits de l’Homme, de la démocratisation et de l’État de droit. Créée en 1994 à la suite de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe, et basée à Vienne, les décisions y sont prises par consensus des 57 États participants au sein du conseil permanent ou du conseil ministériel qui se réunit annuellement. Ses activités sont mises en œuvre par le secrétariat, les missions de terrain et les trois institutions autonomes : le bureau des institutions démocratiques et des droits de l’Homme (BIDDH), le haut-commissaire aux minorités nationales et le représentant pour la liberté des médias.

La France saisit cette occasion pour saluer les nominations de M. Thomas Greminger au poste de secrétaire général, celle de Mme Ingibjörg Gisladottir comme nouvelle directrice du BIDDH, ainsi que celle de M. Lamberto Zannier au poste de haut-commissaire aux minorités nationales.

La France continuera d’apporter tout son soutien aux activités de l’OSCE et de ses institutions, notamment en défendant pleinement le respect de leur mandat, leur autonomie et leurs ressources.

PLAN DU SITE