Accès rapide :

Conseils Affaires étrangères et Affaires générales (Bruxelles, 18 juillet 2011)

Conseil Affaires étrangères

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, a participé au Conseil Affaires étrangères (CAE) qui s’est tenu à Bruxelles, le lundi 18 juillet, sous la présidence de Catherine Ashton, Haute représentante de l’Union européenne (UE) en charge des Affaires étrangères et de la politique de sécurité. Les points suivants ont été abordés :

- la Haute Représentante a rendu compte de la réunion du Quartet sur le Processus de paix au Proche-Orient, qui s’est tenue le 11 juillet à Washington. La France a rappelé que l’on ne peut s’en tenir au statu quo actuel et que des propositions de relance du processus de paix sont sur la table.

- les ministres ont examiné la situation en Syrie après les graves incidents de la semaine dernière (attaques contre les ambassades de France et des États-unis et accentuation de la répression). Considérant cette situation inacceptable, les ministres ont étudié les moyens pour l’Union européenne d’accroître encore la pression sur le régime syrien, y compris par de nouvelles sanctions. Outre la Syrie, les ministres ont fait un point sur la situation en cours en Libye au lendemain de la réunion du Groupe de contact à Istanbul, ainsi que sur le Liban.

- la Haute Représentante a présenté, comme nous le souhaitions, ses propositions pour la politique européenne de sécurité et de défense commune. Sa présentation a fait suite à la lettre qui lui avait été adressée en décembre dernier par les ministres du triangle de Weimar (Pologne, France et Allemagne) pour donner une impulsion nouvelle à l’Europe de la défense.

- le déjeuner de travail avec le Secrétaire général de l’OTAN a été consacré aux situations en Afghanistan ainsi qu’au Pakistan. A été abordée la question du partenariat de long terme avec ces deux pays.

- une réunion des "amis de l’Ukraine" s’est tenue en marge du CAE, à laquelle a participé le nouvel ambassadeur français en charge du Partenariat oriental et de la Mer noire, Serge Smessow.

- Lire la conférence de presse d’Alain Juppé (Bruxelles, 18 juillet 2011)

"Nous avons d’abord commencé par le processus de paix au Proche-Orient. J’ai félicité Mme Ashton pour le travail qu’elle a fait lors de la réunion du Quartet à Washington en défendant de façon très ferme les positions que nous avions agrées au Conseil des ministres de l’Union européenne et au Conseil européen. J’ai regretté que malheureusement le Quartet, au niveau ministériel, ne se soit pas mis d’accord ; le texte américain est en train de déséquilibrer les paramètres de négociation que l’Europe avait proposés. Il semble que le processus continue et j’ai redit que la France était prête, compte tenu de la situation extrêmement difficile de l’Autorité palestinienne sur le plan financier, à organiser une conférence des donateurs dans le courant du mois de septembre, ce qui a reçu le soutien de beaucoup de délégations et en particulier de Cathy Ashton."

- Lire l’intervention de la Haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de Sécurité, Catherine Ashton (Bruxelles, 19 juillet 2011)

"Lors de la session du Conseil des Affaires étrangères d’aujourd’hui, nous discuterons, entre autres questions importantes, du processus de paix au Proche-Orient. Je ferai un compte rendu de la réunion du Quatuor qui s’est tenue à Washington la semaine dernière et nous nous pencherons évidemment à nouveau sur notre voisinage méridional."

- Lire la conférence de presse - observations de Catherine Ashton (Bruxelles, 18 juillet 2011)

"Aujourd’hui,nous avons commencé nos travaux sur la question du processus de paix au Proche-Orient, ce qui m’a permis d’informer les États membres des discussions qui se sont déroulées au sein du Quatuor. Cela nous a fourni l’occasion d’évoquer les différentes questions qui se posent au Proche-Orient et j’ai indiqué que je souhaitais vivement voir les deux parties reprendre et faire avancer les pourparlers le plus rapidement possible."

- Conclusions du Conseil Affaires étrangères sur la diplomatie menée par l’Union européenne en matière de climat (18 juillet 2011)

- Pakistan - Conclusions du Conseil Affaires étrangères

- Afghanistan - Conclusions du Conseil Affaires étrangères


Conseil Affaires générales

Le ministre chargé des Affaires européennes a représenté la France au Conseil Affaires générales (CAG), où ont été évoqués les points suivants :

- les priorités du programme de travail de la présidence polonaise ;

- le Commissaire en charge du budget, Janusz Lewandowski, a présenté au Conseil les propositions de la Commission européenne sur le prochain cadre financier pluriannuel 2014-2020, avant la réunion informelle prévue les 28 et 29 juillet prochains à Sopot, en Pologne ;

- les ministres ont eu un premier échange sur les propositions de réforme du statut de la Cour de Justice de l’Union européenne, présentées par son Président, Vassilios Skouris ;

- le Conseil a examiné enfin les suites à donner aux orientations du Conseil européen, s’agissant en particulier des questions économiques et de la réforme de Schengen.

- Lire la conférence de presse de Jean Leonetti (Bruxelles, 18 juillet 2011)

"Q - Pensez-vous que le Sommet se jouera autour d’un axe franco-allemand ou par la résolution des divergences entre l’Allemagne et la BCE ?

R - L’intervention de la Banque centrale européenne apparaît aux yeux des Français comme indispensable. Elle rentre donc obligatoirement dans le cadre des réflexions que l’on doit avoir. Il ne s’agit pas d’une discussion entre l’Allemagne et la Banque centrale européenne ; il s’agit, comme toujours, d’une discussion entre les États mais qui tient bien sûr compte des positions du FMI et de la BCE qui jouent pleinement leur rôle dans la phase de redressement que nous abordons."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014