Accès rapide :

Conseil Affaires générales et Relations extérieures (Luxembourg, 15 et 16 juin 2009)

Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et Bruno Le Maire, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes ont participé lundi 15 juin à Luxembourg au Conseil Affaires générales et Relations extérieures.

La session Affaires générales a été consacrée à la préparation du Conseil européen de juin, avec trois thèmes principaux à l’ordre du jour : les questions institutionnelles en particulier la formalisation des engagements pris avec le gouvernement irlandais dans la perspective de la poursuite du processus de ratification du Traité de Lisbonne, la réponse à la crise économique et financière avec le renforcement de la supervision financière en Europe, et la lutte contre le changement climatique dans la perspective de la conférence de Copenhague. Les ministres ont également examiné la question de l’immigration illégale en Méditerranée, afin de définir une réponse commune, dans l’esprit du Pacte sur l’Asile et l’Immigration, aux demandes soulevées par plusieurs Etats membres.

La session Relations extérieurs a principalement été consacrée à l’Iran, la situation au Proche-Orient ainsi qu’aux Balkans.
Les ministres des Affaires étrangères ont souligné les préoccupations exprimées par plusieurs candidats sur le déroulement des élections présidentielles iraniennes et ont souhaité que les autorités iraniennes y répondent et conduisent les enquêtes nécessaires. Ils ont exprimé leur vive inquiétude devant les violences commises à l’encontre des manifestants.

Les ministres ont eu une discussion approfondie sur le Proche-Orient. Ils ont souligné le premier pas que constituait l’engagement du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour une solution incluant la création d’un Etat palestinien tout en rappelant la nécessité de mesures immédiates pour reprendre les négociations de paix dans le respect des accords existants et notamment le gel de la colonisation et la réouverture des points de passage vers Gaza.

La situation dans les Balkans occidentaux a été discutée en présence de M. Brammertz, procureur du TPIY. La France a souligné la nécessité d’encourager les progrès de la Serbie.

Enfin, le Conseil a adopté une déclaration euro-américaine sur la fermeture du centre de détention de Guantanamo après l’accord conclu avec les Etats-Unis sur les modalités de l’accueil de détenus sur le sol européen et les principes d’une coopération dans la lutte contre le terrorisme.

Il a également décidé la poursuite du dialogue engagé par l’Union européenne avec Cuba.

- Lire la Conférence de presse de Bernard Kouchner (Luxembourg, 15 juin 2009)

"Un dernier point - que je pourrais évoquer parce que je pense qu’il sera évoqué au Conseil européen - est cette idée d’une taxe carbone aux frontières de l’Union européenne. Il s’agit de protéger la compétitivité des produits européens. Si des marchandises proviennent de pays qui ne respectent pas l’environnement, qui sont qualifiés de grands pollueurs, peut-être pourrions-nous penser à instaurer - ou à réfléchir - à une taxe carbone."

- Lire la conférence de presse de Bruno Le Maire (15 juin 2009)

"Comme cela ne vous a pas échappé il s’agissait du premier Conseil Affaires générales et Relations extérieures après les élections européennes du 7 juin qui ont montré très clairement la volonté des citoyens européens, et en particulier la volonté des citoyens français, de voir émerger une Europe plus claire, une Europe plus efficace et une Europe plus volontariste, c’est en tout cas ce mot d’ordre qui m’a servi de ligne directrice pour le Conseil Affaires générales d’aujourd’hui et servira de ligne directrice pour la France lors du Conseil européen de jeudi et vendredi prochain."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014