Accès rapide :

Conseil Affaires étrangères (22 et 23 mars 2012)

Le ministre d’Etat, M. Alain Juppé, a participé, avec ses homologues de l’Union européenne, au Conseil Affaires étrangères qui s’est tenu le vendredi 23 mars, à Bruxelles.

Présidé par la Haute représentante pour les affaires extérieures et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, le Conseil a travaillé sur les sujets suivants :

- Syrie : au lendemain de la déclaration présidentielle qui marque le soutien unanime du Conseil de sécurité à l’action de M. Kofi Annan pour l’arrêt de la répression, l’accès humanitaire et une solution politique inclusive, les ministres ont fait le point sur la situation humanitaire et diplomatique. Le Conseil a adopté des sanctions supplémentaires contre le régime syrien ;

- Sahel : les ministres ont fait le point sur l’évolution de la situation dans la région, en particulier, afin d’examiner les mesures nécessaires en réponse au coup d’État au Mali et l’action de l’Union européenne dans ses différents volets (humanitaire, développement, sécurité), un an après la présentation de la stratégie de l’UE pour le Sahel par Mme Ashton en mars 2011. Le Conseil a adopté notamment le concept de gestion de crise de la future mission européenne de conseil et de formation au profit des forces de sécurité nigériennes, qui devrait être lancée à l’été 2012 ;

- Biélorussie : le Conseil a adopté des sanctions renforcées, notamment contre des hommes d’affaires proches du régime et leurs sociétés, pour inciter le pouvoir biélorusse à l’arrêt de la répression et à la libération des prisonniers politiques.

Le ministre turc des Affaires étrangères, M. Ahmet Davutoglu, a été également reçu par le Conseil à l’occasion d’un déjeuner de travail afin d’évoquer les principaux dossiers d’intérêt commun, notamment le processus de paix au Porche-Orient, la Syrie ou l’Iran.

Les ministres de la Défense se sont par ailleurs réunis, le 22 mars, afin d’évoquer les opérations de la PSDC (Politique de défense et de sécurité commune), ainsi que les projets de renforcement des capacités militaires européennes, notamment dans la perspective du sommet de l’OTAN de Chicago les 21 et 22 mai prochains.

- Conseil Affaires etrangères - Conférence de presse d’Alain Juppé (Bruxelles, 23 mars 2012)

"D’abord, nous avons évoqué la situation au Sahel, tout particulièrement au Mali. Je me réjouis de la position prise par notre Conseil qui a, évidemment, condamné le coup d’État, demandé le retour immédiat à l’ordre constitutionnel, le respect du calendrier électoral, l’arrêt des violences et l’engagement d’un processus de dialogue pour trouver une solution politique au conflit actuel."


- Déclaration à la presse d’Alain Juppé à son arrivée au Conseil Affaires étrangères (Bruxelles, 23 mars 2012)

"Nous avons franchi un pas très significatif dans le dossier syrien : l’adoption de la déclaration présidentielle du Conseil de sécurité des Nations unies. Je me réjouis que les Russes aient fait mouvement dans notre direction.

Il faut maintenant soutenir la mission de Kofi Annan. Malheureusement, les premières réactions du régime de Damas sont, comme d’habitude, très négatives. Il faut donc poursuivre notre pression, c’est d’ailleurs dans cet esprit que nous préparons la rencontre des amis du peuple syrien, le premier avril prochain à Istanbul."


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014