Accès rapide :

Siège parlement européen - Communiqué de Thierry Repentin (20.11.13)

Réaction au vote du rapport Häfner / Fox sur le siège du Parlement européen à Strasbourg

Le Parlement européen a adopté aujourd’hui un rapport sur l’initiative de deux députés européens, MM. Häfner et M. Fox, proposant la remise en cause du siège du Parlement européen, situé à Strasbourg.
Je m’étonne qu’au moment où l’Europe fait face aux effets économiques et sociaux de la crise, le Parlement européen consacre du temps à un combat totalement décalé par rapport aux attentes des citoyens et juridiquement voué à l’échec.

La position de la France sur le siège du Parlement européen est constante et bien connue. Elle repose sur le respect des traités qui établissent sans aucune ambiguïté que « le Parlement européen a son siège à Strasbourg, où se tiennent les douze périodes de sessions plénières mensuelles ». La France est très attachée au respect de ces dispositions, qui traduisent la volonté des bâtisseurs de l’Europe de construire une Europe polycentrique. Remettre en cause le siège strasbourgeois du Parlement européen reviendrait donc à remettre en cause l’ensemble des compromis sur les sièges de toutes les institutions, aventure dans laquelle les Etats membres n’entendent pas s’engager.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014