Accès rapide :

Développement humain

Les enjeux en matière de développement humain à Rio +20

La déclaration de Rio de 1992 souligne la dimension sociale du développement durable : "Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature". Le volet social constitue en outre l’un des 3 piliers du développement durable.

Lors de la présidence française du G20, le sommet de Cannes (novembre 2011)a reconnu l’importance "d’investir dans des socles de protection sociale définis au niveau national", pour encourager "une croissance résiliente, la justice sociale et la cohésion".

Pour renforcer la dimension sociale du développement durable, la conférence de Rio+20 devra par conséquent envoyer un signal très clair à la communauté internationale pour que le développement durable soit global et contribue à éliminer la pauvreté et l’injustice sociale.

La France s’engage à Rio +20 en matière de développement humain

La France s’engage à promouvoir la dimension sociale du développement durable qui comprend :

- le droit à une éducation de qualité à tous les niveaux ;

- l’accès à la formation professionnelle et à la formation tout au long de la vie ;

- le travail décent, l’insertion professionnelle des jeunes, des séniors et l’assurance-chômage ;

- le financement durable de la santé, à travers la couverture universelle du risque maladie ;

- l’accès aux services de planification familiale et santé sexuelle et reproductive et la lutte contre la mortalité maternelle et infantile ;

- l’égalité hommes-femmes, l’autonomisation et la défense des droits des femmes.

Mise à jour : 16.05.12


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014