Environnement - Congrès international sur les aires marines protégées (04-08.09.17)

La 4ème édition du Congrès international sur les aires marines protégées (IMPAC) se tiendra du 4 au 8 septembre prochain à La Serena, au Chili. M. Serge Segura, ambassadeur chargé des océans, représentera la France au segment de haut niveau du 9 septembre.

Le segment de haut niveau sera l’occasion de relayer l’appel politique à l’action sur les aires marines protégées, issu d’une consultation internationale multi-acteurs. Deux panels discuteront de la gestion des aires marines protégées dans le contexte des changements globaux et la place de la société civile et de communautés locales dans la gestion efficace des aires marines protégées.

La France, qui avait accueilli l’édition précédente, a pris une part active à l’organisation de ce congrès, aux côtés du Chili. Cette manifestation rassemble tous les quatre ans les principaux acteurs de l’environnement marin pour travailler sur des mesures de protection et de développement durable des océans.

Les aires marines protégées sont un instrument efficace de lutte contre les nombreuses menaces humaines qui pèsent sur le milieu marin. A l’occasion de ce Congrès, leur rôle clé dans l’atténuation et l’adaptation au changement climatique sera mis en avant. Deux sujets feront l’objet d’une attention spéciale : celui des aires marines protégées en haute mer, hors des juridictions nationales, et celui des méthodes innovantes de financement durable des aires marines.

La France dispose du deuxième territoire maritime au monde et a une expertise reconnue en matière d’aires marines protégées. Elle présentera de nombreux projets et participera activement aux évènements prévus.

Parmi les actions réalisées par la France, et qui seront mises en valeur à cette occasion, figurent : le sanctuaire Agoa et son extension internationale dans la Caraïbe (projet CARIMAM), la politique des aires marines protégées dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises (Réserve nationale naturelle des Terres Australes Françaises, Parc naturel marin des Glorieuses), la surveillance des aires marines protégées, le label international « îles durables », les aires marines éducatives, le soutien de la France à la création des aires marines protégées en haute mer dans le cadre des négociations pour un nouvel accord à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, le soutien à l’UNESCO pour la désignation future des sites marins de la haute mer au patrimoine mondial, le soutien à l’initiative pour un océan durable de la convention sur la diversité biologique, le soutien à la création de l’alliance pour l’océan et le climat.

Pour en savoir plus : Site du Congrès

PLAN DU SITE