Convention de Minamata sur le mercure - Participation de la France à la première conférence des parties (Genève, 24-29 septembre 2017)

La convention de Minamata est un traité international visant à protéger la santé humaine et l’environnement contre les effets néfastes du mercure. Les mesures qu’elle prescrit aideront à prévenir et réduire la pollution liée au mercure à toutes les étapes de son cycle de vie, de l’extraction au stockage.

Entrée en vigueur au mois d’août dernier, la convention de Minamata sur le mercure a tenu sa première conférence des parties du 24 au 29 septembre 2017 à Genève.

La France s’était fortement engagée dans la négociation de ce nouvel accord multilatéral contraignant et a ratifié la convention en juin 2017. Elle contribue aujourd’hui à sa mise en œuvre, notamment grâce à son aide au développement et à sa coopération technique.

PLAN DU SITE