Accès rapide :

Conférence régionale sur la peine de mort - Mission à Rabat de l’ambassadeur pour les droits de l’Homme (18 au 20 octobre 2012)

À la demande de M. Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, François Zimeray, ambassadeur pour les droits de l’homme, a représenté la France au premier congrès régional sur la peine de mort, organisé du 18 au 20 octobre à Rabat (Maroc).

Ce congrès réunissat plus de 400 représentants officiels et de la société civile des pays d’Afrique du nord et du Moyen-Orient. Aucun d’entre eux n’a, à ce jour, aboli la peine de mort.

Les débats devaient permettre aux pays qui observent des moratoires sur les exécutions (Algérie, Jordanie, Liban, Maroc, Mauritanie et Tunisie) de faire le point. Des militants engagés en faveur de l’abolition ont participé aux échanges en provenance, entre autres, d’Egypte, d’Irak, de Libye, des Territoires palestiniens et du Yémen.

L’ensemble du réseau diplomatique français est mobilisé dans le cadre de la campagne pour l’abolition universelle de la peine de mort, lancée par le ministre des Affaires étrangères le 27 septembre 2012 à New York lors de la semaine d’ouverture de la 67e Assemblée générale des Nations unies.

Dans une région traversée par de fortes aspirations démocratiques, les États qui observent des moratoires depuis plusieurs années sont encouragés à franchir le pas de l’abolition et à s’engager clairement à l’occasion du vote de la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies appelant à l’instauration d’un moratoire universel, prévu en décembre prochain.


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014