Accès rapide :

Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions (10 mai 2013)

La France commémore le 10 mai la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Elle rappelle que de nombreuses personnes sont encore victimes de la traite et victimes des pires formes d’exploitation, partout dans le monde.

La France est particulièrement engagée dans la lutte contre ces formes modernes de l’esclavage. Elle appelle notamment à la ratification universelle du protocole additionnel à la convention de Palerme qu’elle a signé en 2000 et ratifié en 2002. Cet accord international vise à prévenir, réprimer et punir la traite des êtres humains et à mettre en œuvre des instruments visant à lutter contre ces crimes.

La France soutient l’initiative globale pour lutter contre la traite des êtres humains qui regroupe et coordonne les actions des organisations internationales ainsi que le plan d’action mondial des Nations unies contre la traite, lancé en 2010 et qui a créé un fonds pour l’assistance aux victimes.

La France est également partie aux différentes conventions de l’Organisation internationale du travail sur le travail forcé et à la convention internationale des droits de l’enfant, dont l’un des protocoles concerne la traite des enfants.

Le ministère des Affaires étrangères s’associe à cette commémoration en organisant plusieurs événements pour sensibiliser la société civile à l’actualité et à l’universalité de ce fléau.

Illust: Monument contre (...), 76.9 ko, 720x300
Monument contre l’esclavage à Stone Town, Zanzibar


PLAN DU SITE



MENTIONS LÉGALES & INFOS PRATIQUES

Tous droits réservés - Ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014