Droits de l’Homme - Journée internationale des enfants soldats (12 février 2017)

À l’occasion de la Journée internationale des enfants soldats, le 12 février, la France réitère sa détermination à protéger les enfants dans les conflits armés.

Nous appelons à la ratification universelle de la convention relative aux droits de l’enfant et de son protocole concernant les enfants dans les conflits armées. 230 millions d’enfants vivent dans des pays ou des zones qui connaissent des conflits armés et 15 millions d’entre eux sont directement affectés par les combats.

L’engagement de la France se traduit au sein des Nations unies, où six résolutions ont été adoptées par le conseil de sécurité depuis 1999 pour protéger les enfants dans les conflits armés, mais également sur le terrain, avec notamment un appui financier à l’UNICEF pour la démobilisation d’enfants-soldats en République Centrafricaine.

La France a été avec l’UNICEF à l’initiative de la conférence de Paris de 2007 qui a permis l’adoption des « principes et engagements contre l’enrôlement d’enfants par les groupes armés » que 105 États ont déjà endossés. Afin de poursuivre cette mobilisation internationale, la France et l’UNICEF organisent à Paris le 21 février la conférence ministérielle « Protégeons les enfants de la guerre » en présence de la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, Madame Leila Zerrougui, et du directeur exécutif de l’UNICEF Anthony Lake.

PLAN DU SITE