Le ministère de la Science et de la Technologie thaïlandais accompagne les startups

Thaïlande

Actualité
Thaïlande | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
24 juillet 2017

Le MOST injectera 2,5 milliards de THB (65 millions d’€) dans le fonds de technologie et d’innovation pour stimuler l’industrie des startups. Ce financement fait partie de la politique du gouvernement visant à aider l’industrie dans sa transition vers la Thaïlande 4.0.

"Nous continuerons à soutenir les startups locales, les aidant à croître plus rapidement et à s’étendre vers les marchés étrangers", a déclaré Atchaka Sibunruang, Ministre de la Science et Technologie.

L’année dernière, le gouvernement a examiné 8 000 propositions de startups, en optant pour soutenir sous diverses formes 700 d’entre elles. Ce nombre devrait augmenter à 1 500 en 2017.

Le défi reste que seulement 5% des lancements de startups sont couronnées de succès et que la plupart des startups thaïlandaises sont encore concentrés sur le marché intérieur. Cet investissement devrait les encourager à se développer à l’étranger pour étendre leurs opportunités de marché.

Le gouvernement offre également des avantages aux startups, offrant des dérogations fiscales de cinq à huit ans pour les espaces de co-working, ainsi qu’une exemption d’impôt sur les plus-values pendant 10 ans.

Le ministère travaille également avec 28 universités pour organiser des cours de formation pour les startups et les entrepreneurs, auxquels plus de 3 000 étudiants devraient participer cette année.

Il y aura également 27 startup innovation districts, certains financés par le gouvernement et d’autres par des entreprises privées. L’un d’eux, soutenu par un investissement de 230 millions de dollars de l’Université Chulalongkorn, sera situé à Siam Square (Bangkok).

"Nous envisageons également d’avoir des « startup visas » pour les travailleurs étrangers dans des domaines spéciaux tels que le développement de software", a déclaré Mme Atchaka.

De plus, le ministère de la Science et de la Technologie prévoit d’emprunter 300 millions de dollars à la Banque asiatique de développement (BAD) pour stimuler l’innovation par les petites et moyennes entreprises (PME) dans le projet de corridor économique de l’Est.

Source : http://www.bangkokpost.com/tech/local-news/1282363/b2-5bn-to-assist-tech-startup-shift
http://www.nationmultimedia.com/detail/Economy/30321228
Rédacteur : vincent.drapeau[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE