Des prothèses en titane via l’impression 3D

Thaïlande

Actualité
Thaïlande | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
28 avril 2017

Le professeur Boonrat du département d’ingénierie mécanique de l’Université de Chulalongkorn en collaboration avec l’Hôpital Phramongkutklao a annoncé le succès de la pose d’une prothèse d’un os en titane obtenue avec une imprimante 3D.

Cette nouvelle technologie a été utilisée sur une patiente pour remplacer un os du pouce endommagé à cause d’une tumeur. Après rééducation la patiente a pu retrouver un usage normal de sa main.

Selon le professeur Boonrat le titane possède une structure similaire à l’os et notamment la flexibilité ; il est également léger, solide, durable et compatible avec les cellules humaines.

Le procédé consiste à scanner l’os abîmé du patient pour créer un prototype. Le prototype est ensuite modifié et optimisé à l’aide d’un ordinateur pour qu’il soit parfaitement adapté au patient et pour le raccorder au tendon. Les informations sont ensuite transmises à l’imprimante 3D pour un nouveau prototype en résine. Après une inspection approfondie, la structure osseuse fabriquée en résine est utilisée pour produire la prothèse en titane. Le produit fini est poli, nettoyé et enfin stérilisé pour l’utilisation du patient.

Après plus de 2 ans de recherche le résultat est concluant, le titane peut être utilisé comme prothèse et la technologie est adaptable à d’autres parties du corps. L’extension de cette nouvelle technologie très prometteuse est actuellement à l’étude.

Contact : Professor Boonrat / Chulalongkorn University

Source : http://www.chula.ac.th/en/archive/8528

Rédacteur : vincent.drapeau[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE