Un séminaire sur le changement climatique organisé à Taiwan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
2 août 2017

Un séminaire sur le changement climatique s’est tenu du 4 au 8 juillet à Taipei, rassemblant 24 jeunes leaders et professionnels de Taïwan et d’Asie du Sud-Est. Ce rendez-vous a mis un accent particulier sur l’adaptation aux changements climatiques et la gestion des catastrophes naturelles, soulignant l’engagement du gouvernement taiwanais à participer de manière significative à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC).

Plaque tournante de la stratégie nationale de développement de la présidente Tsai Ing-Wen, cette initiative vise à renforcer les liens entre Taïwan et les États membres de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN). D’après le ministre adjoint du Ministère des Affaires Etrangères (MOFA), François Chih-Chung Wu, cet évènement fait écho à la « nouvelle politique en direction du sud », initiative du gouvernement permettant de faciliter l’accès à l’île des visiteurs issus des « classes moyennes » sud-est asiatiques, et ainsi renforcer la coopération et les échanges avec les 10 pays membres de l’ASEAN : l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Brunei, le Vietnam, le Laos, la Birmanie et le Cambodge, mais également avec l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
Le ministre adjoint a également souligné les efforts déployés par le gouvernement pour relever les défis liés au changement climatique. Ceux-ci incluent des projets de coopération internationale ainsi que des politiques publiques visant à protéger l’environnement et à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays. Il a par ailleurs appelé les participants à soutenir la CCNUCC et a ajouté que Taïwan continuera à travailler avec des pays du monde entier qui partagent les mêmes idées de liberté et de démocratie.
Fuller Carlos, président du conseil scientifique et technologique de la CCNUCC, a également partagé son expérience au service de l’institution spécialisée des Nations Unis et a profité de l’évènement pour discuter des échecs et des réussites de l’Accord de Paris, et mettre en lumière les pratiques de gestion des catastrophes naturelles dans les pays membres de l’ASEAN.
Un autre séminaire, organisé conjointement par Taïwan et les États-Unis, a permis aux responsables gouvernementaux d’Asie-Pacifique d’étudier les stratégies permettant de lutter contre les catastrophes.

Plus d’information :

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr - https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE