Un forum sur les smart cities et l’énergie verte à Taoyuan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
2 août 2017

La présidente de la République, Tsai Ing-wen, a appelé le 26 juillet les industriels taiwanais et européens à renforcer leur collaboration dans les secteurs des énergies vertes et des machines intelligentes. D’après elle, conquérir les marchés internationaux est un scénario gagnant-gagnant.

Le sommet des villes du Commonwealth (en anglais CommonWealth City Summit) de 2017, intitulé « l’innovation de la ville du futur : accroître la participation civile à l’énergie verte », était organisé par le groupe de presse CommonWealth Magazine et la ville de Changhua, ville désignée comme porte drapeau des énergies renouvelables (EnR) à Taïwan. Le but de ce forum étant de mieux comprendre la manière dont les villes renforcent leur compétitivité tout en se développant durablement.
D’après le CommonWealth Magazine, « La politique verte et l’investissement dans les EnR sont sans aucun doute devenus les principales stratégies économiques politiques mises en œuvre dans le monde.
Aujourd’hui, les villes promouvant les énergies vertes mettent l’accent sur le développement durable et les comportements civiques ».
En travaillant en partenariat avec les entreprises locales, les industriels européens peuvent jouer un rôle important pour le développement d’énergies renouvelables (EnR) à Taïwan, a déclaré la chef de l’État. Cela contribuera à atteindre l’objectif national, qui consiste à faire passer à 20% la part des énergies renouvelables dans la production d’électricité d’ici 2025 tout en sortant du nucléaire, a-t-elle ajouté.
Tsai Ing-wen a fait cette déclaration alors qu’elle recevait au Palais présidentiel, à Taipei, une délégation du groupe allemand Siemens conduite par Cedrik Neike, membre de son conseil de direction. Étaient également présents le vice-ministre de l’Economie, Yang Wei-fuu, et la directrice adjointe de l’Institut allemand de Taipei, Sabrina Schmidt-Koschella.
Siemens souhaiterait déplacer son siège social pour l’Asie-Pacifique à Taïwan d’ici la fin de l’année afin d’y développer ses activités éolien offshore. Elle y voit là le signe de la reconnaissance internationale liée à l’engagement du pays en faveur du développement des EnR.
Ce secteur, a par ailleurs rappelé Tsai Ing-wen, est une composante majeure de deux programmes publics de grande envergure : la promotion de cinq secteurs innovants dont l’économie circulaire, d’une part, et le plan d’investissement dans les infrastructures d’avenir, d’autre part.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr - https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE