Trois cas autochtones de dengue recensés à Taïwan depuis le début de l’année

Taïwan

Actualité
Taïwan | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
5 septembre 2017

Deux nouveaux cas autochtones de dengue viennent d’être recensés à Kaohsiung, dans le sud de Taïwan, portant à trois le nombre cas identifiés dans le pays depuis le début de l’année.

Trois cas autochtones – infections ayant eu lieu sur le territoire national - de dengue ont été recensés à Taïwan cette année. Il s’agit de trois membres d’une même famille : un couple et son enfant.
D’après le centre taiwanais pour le contrôle et la prévention des maladies (Center of Disease Control – CDC), la femme aurait présenté brutalement une fièvre élevée accompagnée de frissons, des nausées, des diarrhées, et des douleurs musculaires et articulaires. Son mari et son fils ont été infectés un mois plus tard. La ville a alors procédé à des opérations de démoustication, à proximité du lieu de résidence de la famille infectée. Le but étant d’éviter une prolifération de la maladie.

Ces trois cas autochtones sont à ajouter aux 154 cas importés de dengue, qui ont sévis dans le pays depuis le début de l’année.
La dengue, également appelée « grippe tropicale », est une infection virale transmise à l’homme par des moustiques du genre Aedes. Elle provoque un syndrome de type grippal, et peut impliquer des complications potentiellement mortelles (dengue sévère ou dengue hémorragique). Une guérison spontanée, avec disparition de la fièvre et des douleurs, se produit habituellement en quelques jours, mais le malade reste fatigué pendant plusieurs semaines.
Elle sévit principalement dans les régions tropicales et subtropicales du monde entier, avec une prédilection pour les zones urbaines et semi-urbaines. Et elle est surtout endémique durant l’été ou pendant la saison des pluies. Ces dernières décennies, l’incidence mondiale de la dengue a progressé de manière spectaculaire. Environ la moitié de la population mondiale est exposée au risque. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime à 50 millions le nombre de cas annuels, dont 500,000 cas de dengue hémorragique qui sont mortels dans plus de 2,5% des cas.

Sources :

Plus d’information :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE