Réforme des sciences à Taïwan : Partage d’expérience de « la Main à la Pâte »

Taïwan

Actualité
Taïwan | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
2 août 2017

L’atelier IBSE (Inquiry –Based Science Education) s’est tenu à Taipei du 24 au 27 juillet, dans le but d’introduire les activités de La main à la pâte (LAMAP) et de contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement scientifique à l’école primaire et au collège.
Les professeurs Andrey Borr et Sébastien Giroux se sont rendus à Taipei pour animer cet atelier sur l’invitation de Jen Tsung-Hau, directeur du centre de recherche de l’Académie pour la recherche éducative de Taïwan. Ils font également partie du réseau « La Maison pour les Sciences », dont l’objectif est d’aider et d’accompagner les enseignants à faire évoluer leurs pratiques d’enseignement des sciences au bénéfice des plus jeunes.

Cet atelier intervient dans le cadre de la réforme « K12 »du curriculum scolaire taiwanais. Le système éducatif traditionnel taiwanais s’appuie sur une série d’examens sélectifs et de concours pour passer au niveau supérieur, depuis le plus jeune âge (Certificat d’accomplissement de la maternelle, Diplôme de l’école primaire, Diplôme de collège, Diplôme de lycée, Diplôme d’études supérieures (bachelor), Diplôme de Master, Titre de docteur). Ce système reste confronté aux inégalités de la distribution des ressources éducatives, notamment entre milieu urbain et milieu rural, et à la nécessité de mettre en œuvre de nouvelles méthodes d’enseignement, plus participatives et propices à développer la créativité des élèves.
En 2006, Taïwan s’est lancé dans une profonde réforme de son système éducatif, avec pour fil conducteur le passage de 9 à 12 ans de scolarité obligatoire à l’école primaire et secondaire. Il s’agit de la « réforme K12 », inclue dans la politique sociale et approuvée par le gouvernement.
Ses objectifs consistent à éliminer les examens pour l’accès au secondaire (pression psychologique sur les élèves basée sur les résultats scolaires dans peu de matières), diversifier le curriculum obligatoire (langues vivantes, éducation artistique, expérimentation scientifique), intégrer les filières professionnelles aux filières générales et compenser les frais de scolarité pour les familles défavorisées.
Le nouveau curriculum K12 prévoit 4 nouveaux cours du primaire jusqu’au lycée, qui devront être mis en œuvre dans les établissements à la rentrée 2018. Un de ces cours est intitulé « méthode d’apprentissage des sciences par l’expérimentation » (IBSE), d’où l’intérêt de collaborer avec la fondation française LAMAP. Les enjeux de cette collaboration sont multiples. Il s’agit d’adapter la méthode LAMAP au niveau lycée, de former les enseignants, d’élaborer de nouvelles façons d’évaluer la performance des élèves dans ce type de module et de faire évoluer l’examen d’entrée à l’université.

JPEG - 92.8 ko
IBSE workshop in Taiwan

Créée en 2011 par l’Académie des sciences, les Écoles normales supérieures de Paris et de Lyon, la Fondation LAMAP est un laboratoire d’idées et de pratiques innovantes cherchant à améliorer la qualité de l’enseignement des sciences à l’école et au collège, dans la dynamique initiée par le prix Nobel Georges Charpak en 1995. Elle propose des aides variées aux professeurs de France et d’ailleurs, pour faire découvrir à leurs élèves une science vivante et accessible, favorisant par des pédagogies actives la compréhension des grands enjeux du 21e siècle, le vivre ensemble et l’égalité des chances. Pour répondre à ces enjeux, LAMAP a développé des outils et méthodes sous forme d’une pédagogie d’investigation : il s’agit d’une expérimentation au cours de laquelle l’enfant développe des connaissances par lui-même en se posant des questions, et en faisant des essais expérimentaux. Il développe ainsi esprit scientifique, créativité et curiosité.

Plus d’information :

Rédacteurs  :

  • Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr - https://www.france-taipei.org/
  • Emmanuelle Platzgummer, emmanuelle.platzgummer[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE