Le gouvernement Taiwanais approuve un programme de développement de l’IA de 16 milliards de dollars

Taïwan

Actualité
Taïwan | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
5 septembre 2017

Le gouvernement a approuvé un budget sur 5 ans de 16 milliards de dollars taiwanais (soit 448 milliards d’euros) permettant de développer l’intelligence artificielle (IA) et d’élargir l’écosystème des startups dans le domaine technologique de Taïwan, ainsi que son avantage concurrentiel.

L’IA serait-elle la nouvelle clé de la performance ? Nous entrons bel et bien dans l’âge des machines. On observe une augmentation significative des investissements dans ce domaine. Et de plus en plus de sociétés et startups s’intéressent aux logiciels d’IA, capables de réfléchir (presque) comme des êtres humains. Elles automatisent via ces programmes certaines tâches, communiquent grâce à des bots avec leurs clients et donnent du sens aux données éparses qu’elles collectent.
D’après une enquête de Narrative Science, en 2016, 38% des entreprises utilisaient l’IA. Et ce chiffre devrait passer à 62% d’ici 2018. Ce marché, qui pesait près de 8 milliards d’euros en 2016, devrait passer à plus de 47 milliards d’euros d’ici 2020.

Dans ce contexte, le Ministère des Sciences et Technologies vient de présenter un plan de transformation du pays en véritable « hub de l’IA », en complétant l’infrastructure numérique nécessaire au développement des technologies de l’IA et à la création d’un écosystème innovant pour les entreprises et les startups.
Il prévoit d’allouer 5 milliards de dollars sur 4 ans afin de créer des serveurs qui fourniront un environnement informatique de qualité pour les développeurs de l’IA. Ils serviront également à créer un centre de recherche et de développement.
Dans le secteur de la robotique, un budget de 2 milliards de dollars sera alloué sur une période de 4 ans, destiné à la création d’un autre centre de recherche afin d’établir un terrain d’essai pour les jeunes ingénieurs leur permettant d’expérimenter et de développer une industrie domestique de robotique. En effet, le marché de la robotique est aujourd’hui considéré mature, et le développement de systèmes robotiques s’applique à des applications militaires, industrielles, médicales, domestiques, ou de loisirs.
Afin d’aider à placer le pays en tête dans la course au développement des applications de l’IA, le ministère des Sciences et Technologies a également annoncé un autre programme de 4 milliards de dollars sur 4 ans, dénommé « Moonshot  ». Il est destiné à aider le secteur taiwanais des semi-conducteurs à mettre au point des technologies de fabrication de pointe et à former des spécialistes et ingénieurs de haut-niveau dans les domaines des technologies de fabrication des semi-conducteurs, du développement des matériaux et de design de circuits intégrés. Ce programme, qui débutera en 2018, couvrira l’informatique cognitive et les puces de processeur pour l’IA, les designs de mémoire de prochaine génération, les technologies de fabrication et les matériaux pour composants-clés d’appareils de détection, les véhicules sans conducteur et les applications pour la réalité augmentée et virtuelles, et enfin les systèmes et la sécurité de l’Internet des objets (IdO).
Pour encourager la participation du public au développement de l’IA, le ministère va également organiser une série de concours au cours desquels les participants seront invités à trouver des solutions aux problèmes de la vie de tous les jours, avec à la clé un prix de 20 millions de dollars taiwanais.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE