Des instruments de la NASA mesurent la pollution de l’air à Taichung et à Kaohsiung

Taïwan

Brève
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
29 septembre 2017

L’Agence de Protection de l’Environnement Taïwanaise (EPA) a déclaré qu’elle surveillera de près la pollution de l’air à Taichung et à Kaohsiung grâce à l’aide de la NASA et de la National Central University (NCU).

Les habitants de Taichung et de Kaohsiung font face à une très mauvaise qualité de l’air par rapport aux autres villes taïwanaises. C’est particulièrement le cas d’octobre à mars, lorsque les vents du nord-est s’abattent sur le sud du pays.
D’après le département de protection de la qualité de l’air de l’EPA, la concentration moyenne annuelle des particules PM 2,5 – particules fines de 2,5 micromètres – est passée de 24 microgrammes par mètre cube en 2013 à 20 microgrammes par mètre cube l’année dernière. Cependant, dans la plupart des villes, à l’exception de Yilan, Hualien, et Taitung qui sont sur la côte-est taïwanaise, les concentrations en PM 2,5 dépassent la norme de 15 microgrammes par mètre cube fixée par l’EPA. L’agence va donc coopérer avec Taichung et Kaohsiung afin de surveiller la qualité de l’air dans ces deux villes.

Source :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE