Congrès Mondial sur les Technologies de l’Information (WCIT) : le future numérique est à Taïwan

Taïwan

Actualité
Taïwan | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
29 septembre 2017

Le Congrès Mondial sur les Technologies de l’Information (WCIT) s’est tenu à Taipei du 10 au 13 septembre, réunissant plus de 90 intervenants et 2,500 leaders de l’industrie, politiciens et universitaires en provenance de 80 pays. Organisé pour la seconde fois à Taipei, il s’agit d’un évènement sans précédent à Taïwan.

La présidente taïwanaise, Tsai Ing-wen, a évoqué lors de son discours d’ouverture cette occasion unique de renforcer la collaboration internationale en économie numérique et applications digitales. Elle a notamment cité le projet de Silicon Valley asiatique, mené dans le cadre de l’initiative de promotion de secteurs industriels innovants, de l’économie circulaire et d’un nouveau paradigme agricole de l’analyse des données de masse, du cloud computing, de l’Internet des objets et de l’intelligence artificielle.

Des experts de premier plan et des responsables gouvernementaux taiwanais et étrangers ont pris part le 12 septembre à une « table ronde des dirigeants ». Parmi les participants, le ministre taiwanais sans portefeuille Wu Tsung-tsong, en charge du développement du secteur taïwanais des nouvelles technologies ; Marek Ondroušek, ministre adjoint de l’Industrie du Commerce de la République tchèque, Fleur Pellerin ancienne ministre de l’Économie Numérique, actuelle CEO de Korelya Capital et ambassadrice de la French Tech ; et Noah Kroloff, cofondateur du groupe de réflexion Global Security and Innovative Strategies, aux États-Unis. Ils y ont discuté des défis émergents, des innovations, des opportunités et des tendances du secteur mondial des technologies de l’information, ainsi que du développement des « villes intelligentes ».
La discussion a notamment porté sur le rôle des applications technologiques pour améliorer la réponse des secteurs public et privé au vieillissement des populations, aux pénuries énergétique, à la dégradation de l’environnement, à la sécurité sociale et à l’écart entre villes et campagnes.

Autre sujet abordé, le besoin de revitaliser l’économie mondiale dans le cadre de l’économie circulaire, nouveau modèle économique du développement durable. Dans ce cadre, le vice-ministre de l’économie, Wei-Fuu Yang, le PDG de Covestro, Patrick Thomas, et le président de la fondation Solar Impulse, Bertrand Piccard, ont participé à une table ronde intitulée « croissance intelligente vers une économie circulaire ». D’après un rapport mené par WEF et McKinsey, la mise en œuvre de l’économie circulaire pourrait créer des revenus de 5 milliards de dollars américains, 100,000 nouveaux emplois, et permettrait de réduire de 100 millions de tonnes les déchets municipaux et industriels en 5 ans. A Taïwan, le taux de recyclage des déchets industriels a atteint 80%, soit environ 14,18 millions de tonnes.

Sources :

Rédactrice :
Morgane Schuhmann, morgane.schuhmann[at]diplomatie.gouv.fr
https://www.france-taipei.org/

PLAN DU SITE