Les pôles de recherche nationaux, un outil de financement à long terme de la recherche suisse

Suisse

Actualité
Suisse | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences Humaines et sociales
27 avril 2017

Les Pôles de recherche nationaux (PRN) sont des instruments de financement de la recherche suisse à long terme. Cinq d’entre eux s’achèvent en 2017. Bilan et perspectives.

Les Pôles de recherche nationaux (PRN) sont des instruments de financement à long terme de la recherche suisse, qui se déroulent sur douze ans en trois phases. Lancés par le Fonds national suisse (FNS) sur mandat de la Confédération, ils soutiennent des projets d’importance stratégique pour la science, l’économie et la société suisse. Quatre séries de PRN ont été lancées, en 2001, 2005, 2010 et 2014.

La Suisse n’ayant pas de grands organismes de recherche nationaux (du type CNRS, INSERM,…), le pilotage de la recherche par le Conseil fédéral est effectué au travers de ces Pôles de recherche nationaux (PRN), ainsi qu’au travers des Programmes nationaux de recherche (PNR).

Chaque Pôle de recherche national est porté par une institution hôte autour de laquelle s’établit un réseau de collaborations entre hautes écoles suisses. Ces PRN ont pour effet la structuration durable de la recherche suisse autour de thématiques interdisciplinaires. Le FNS prend en charge une partie des coûts de ces PRN, entre 34 et 51% du financement total des PRN selon la phase du PRN et la série considérée. Le reste du financement est apporté principalement par les institutions hôtes et les projets des participants.

Le Fonds national suisse présente les résultats des cinq Pôles de recherche nationaux qui se terminent en 2017, tous axés sur les sciences humaines et sociales. Le FNS a financé ces projets à hauteur de 110 millions de francs suisses (environ 101 millions d’euros) entre 2005 et 2016, pour un budget total de 258 millions de francs suisses (environ 238 millions d’euros). Ces projets sont les suivants :

Illust: Liste des PRN de la, 131.8 ko, 1164x324
Liste des PRN de la deuxième série et montants des financements reçus

L’un des principaux effets pérennes de ces financements est la création de nouvelles structures de recherche, créant ainsi une structuration durable de la recherche sur ces thématiques privilégiées. Ces projets ont en effet chacun abouti à la création ou à l’expansion de centres ou plateformes de recherches, et plusieurs programmes doctoraux sont issus de ces pôles.

A l’issue de ces financements en 2017, il restera 16 PRN actifs en Suisse, sur les 36 lancés à ce jour. Deux d’entre eux portent sur des thématiques en sciences humaines et sociales, le PRN « LIVES – Surmonter la vulnérabilité : perspective du parcours de vie » (2011, Universités de Lausanne et de Genève) et le PRN « On the Move – Entre migration et mobilité » (2014, Université de Neuchâtel).

Le FNS a fait évaluer en 2016 sa procédure de sélection par le Nordic Institute for Studies in Innovation, Research and Education. Un groupe de travail prépare actuellement la mise au concours de la cinquième série de PRN.

Plus d’informations :

Source :

Rédactrice :
Emilie Fallet – Chargée de mission scientifique et universitaire en Suisse - emilie.fallet[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE