Le maintien de l’excellence internationale au cœur des objectifs stratégiques du domaine des EPF pour 2017-2020

Suisse

Actualité
Suisse | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
7 avril 2017

Le Conseil fédéral vient de publier les objectifs qu’il fixe au domaine des EPF pour les années 2017 à 2020. Ces objectifs reflètent les priorités nationales pour la recherche et l’enseignement supérieur en Suisse. L’accent est mis sur le maintien de l’excellence internationale.

Le domaine des EPF regroupe les institutions fédérales suisses de recherche et d’enseignement supérieur, soit les écoles polytechniques fédérales de Zurich (ETH Zurich) et de Lausanne (EPFL) et les quatre établissements de recherche que sont le PSI (Institut Paul Scherrer), le WSL (Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage), l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche) et l’Eawag (Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux). En fixant les objectifs stratégiques du domaine des EPF, le Conseil fédéral définit ainsi les priorités accordées à l’échelle nationale dans la recherche et l’enseignement supérieur. Les Universités étant cantonales, elles ne sont pas concernées par ces objectifs stratégiques.

Le Conseil fédéral définit 7 priorités stratégiques pour le domaine des EPF, qui sont les suivantes :

  • Enseignement
  • Recherche
  • Infrastructures de recherche
  • Transfert de savoir et de technologie
  • Coopération et coordination nationales
  • Positionnement et coopération sur le plan international
  • Rôle dans la société et services nationaux

Toutes visent au maintien et au renforcement de l’excellence suisse en recherche et innovation, tant par la formation des personnes que par la valorisation des résultats de recherche. La recherche dans le domaine énergétique, les activités en lien avec la médecine et les techniques médicales ainsi que la promotion des disciplines MINT auprès des plus jeunes sont citées comme prioritaires. Une attention particulière sera aussi portée aux infrastructures de recherche suivantes : Sustained scientific user lab for simulation based science au CSCS de l’EPFZ, Blue Brain Project de l’EPFL, deuxième faisceau ATHOS/SwissFEL au PSI et optimisation du détecteur CMS au CERN sous la direction de l’EPFZ.

Ces priorités s’accordent avec les quatre domaines d’encouragement prioritaires annoncées en 2016 par le Conseil fédéral dans son message FRI (Formation, Recherche, Innovation) 2017-2020 : la formation professionnelle supérieure, la relève scientifique, la médecine humaine et l’innovation.

L’enveloppe budgétaire allouée par la Confédération au domaine des EPF sur cette période 2017-2020 s’élève à 10,4 milliards de francs (environ 9,7 milliards d’euros). Le Conseil fédéral attend aussi du domaine des EPF qu’il s’efforce d’accroître la part des fonds de tiers destinés à son financement.

Le Conseil des EPF, organe stratégique de direction du domaine des EPF, a fixé son plan stratégique pour les années 2017 à 2020 qui reprend ces grandes orientations. Il définit notamment quatre grands axes stratégiques de recherche : « énergie », « médecine personnalisée et génie biomédical », « big data et sciences numériques » et « systèmes de fabrication de pointe (advanced manufacturing) ».

Plus d’informations :

Source :

Rédactrice :
Emilie Fallet – Chargée de mission scientifique et universitaire en Suisse - emilie.fallet[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE