Brèves de recherche – mai 2017

Suisse

Brève
Suisse | Politiques de recherche, technologiques et universitaires | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil | Science de la matière : matériaux, physique, chimie, optique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques | Stockage de l’énergie
18 mai 2017

Actualités de la recherche en Suisse - mai 2017

La Suisse ne souhaite pas rejoindre Erasmus+ avant 2021

Le Conseil fédéral a publié son message (projet de loi) pour « l’encouragement de la mobilité internationale en matière de formation durant les années 2018 à 2020 ». Il souhaite mettre en place un programme pluriannuel pour faire suite à la solution transitoire actuelle. La réassociation au programme Erasmus+ n’est pas envisagée avant la mise en place du prochain programme cadre pour l’éducation et la formation à partir de 2021. Les acteurs de l’enseignement supérieur suisse expriment leurs inquiétudes.

Source :

Des composants de batteries expérimentaux au sodium et au magnésium

Dans le cadre du projet Novel Ionic Conductors soutenu par le Fonds national suisse, des chercheurs ont développés des électrolytes solides à base respectivement de sodium et de magnésium. Ces composants pourraient être utilisés pour développer des batteries utilisant ces ions beaucoup plus courants que le lithium utilisé actuellement.

Source :

  • " Le sodium et le magnésium pour remplacer les batteries au lithium", Communiqué de presse du Fonds national suisse, 02/05/2017 – [Lien]

Une tablette tactile pour aider les malvoyants à s’orienter

Une équipe de l’EPFL a développé une tablette tactile capable de générer rapidement des motifs et des plans en relief, dans le cadre du projet européen BLINDPAD. Cette tablette utilise un système de boutons aimantés qui lui permet d’avoir une consommation d’énergie faible.

Source :

Rédactrice :
Emilie Fallet – Chargée de mission scientifique et universitaire en Suisse - emilie.fallet[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE