Un nouveau test pour détecter la grippe qui ne nécessite que de respirer

Suède

Actualité
Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie
15 mai 2017

Une équipe de recherche de KTH, l’Ecole royale polytechnique à Stockholm, a développé une nouvelle technique de détection de la grippe qui permet de déceler la présence du virus à l’aide d’une simple expiration dans une bouteille un peu particulière.

Une méthode de diagnostique moins invasive que les appareils nasaux actuels et qui donnerait des résultats plus rapidement.

Financée dans le cadre d’un projet européen (dont fait partie Sanofi-Aventis), l’équipe du professeur Wouter Van Der Wijngaart, en partenariat avec les universités belges d’Anvers et de Louvain, vient de mettre au point un nouveau dispositif qui permettrait une détection plus sensible et rapide du virus de la grippe.
Déjà testé in-vitro ainsi qu’en essais précliniques ce système a rendu des premiers résultats positifs. Capable de donner un résultat fiable de contamination en quelques minutes, cette « bouteille » contient différents composés biochimiques qui permettent de détecter la présence de souches grippales. Les micros gouttelettes d’eau présentes dans l’expiration du patient sont ionisées puis dissoutes par un liquide placé au fond de la bouteille, ensuite, à l’aide d’un mélange d’anticorps portant un marqueur fluorescent, il est possible de voir si les protéines caractéristiques du virus de la grippe sont présentes ou non.
Selon le Professeur Van Der Wijngaart ce type de test permettra aux médecins de traiter rapidement et efficacement des patients menacés. Il n’est cependant pas précisé si cela fonctionne avec toutes les souches grippales ou si ce dispositif permet de les différencier.

Illust: Prototype du disposi, 206.1 ko, 400x490
Prototype du dispositif développé à KTH

Lien vers l’article intégral : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0174314

Source : Revue de presse de KTH, Royal Institute of Technology, https://www.kth.se/en/aktuellt/nyheter/snabbare-och-trevligare-virusdiagnoser-1.716830

Rédacteur  : Clément Brousse, clement.brousse[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE