Suède

Veille scientifique et technologique de la Suède.

Le département scientifique et universitaire de l’Institut français de Suède soutient et développe la coopération franco-suédoise dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur. Sa principale mission est de promouvoir les échanges entre les deux pays dans ces domaines. Grâce à son espace Campus France, il informe également les jeunes Suédois désireux d’aller étudier en France.
  • Retrouvez la veille scientifique et technologique de Suède sur Twitter @ScienceFR_SE

Dernières actualités

Les conférences franco-nordiques 2017

Suède | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Big Data | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques | Médecine individualisée
Actualité
21 juillet 2017

Dans le cadre de ses activités, le service scientifique de l’Institut français de Suède organise au mois de septembre 2017 deux conférences, en partenariat avec les Instituts français du Danemark, de Finlande et de Norvège :

  • "Médecine personnalisée et biomarqueurs" le 11 septembre
  • "Big data et santé" le 25 septembre

Vers une extraction des terres rares plus respectueuse de l’environnement

Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
Actualité
7 juillet 2017

Dans le cadre du projet Européen EuRARE, l’université suédoise des sciences agricoles (SLU) vient de présenter une méthode d’extraction des terres (métaux) rares, utilisés entre autres dans les appareils électroniques, qui se veut plus durable pour l’environnement. Cette solution utilise des nanoparticules magnétiques.

Le génome des abeilles tueuses décrypté

Suède | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
Actualité
15 mai 2017

Dans une nouvelle étude de l’université d’Uppsala des chercheurs ont séquencé le génome des abeilles africanisées, dites aussi abeilles tueuses, qui sont connues pour avoir envahi une large partie du globe. Les chercheurs ont trouvé une région particulière dans le génome de ces insectes qui pourrait expliquer leur comportement agressif, facteur principal de leur succès invasif.

PLAN DU SITE