skCUBE, le premier satellite slovaque en orbite

Slovaquie

Actualité
Slovaquie | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique | Horizon 2020 : innovations et progrès techniques
1er août 2017

Le premier satellite slovaque skCUBE a été envoyé dans l’espace le 23 juin 2017. Ce projet, créé à l’initiative de l’Organisation Slovaque pour les Activités Spatiales (SOSA), est l’aboutissement de plusieurs années de travail et représente un moment historique pour la Slovaquie.

Un satellite issu de collaborations scientifiques, techniques et universitaires

L’idée de créer le premier satellite slovaque a été initiée par la SOSA en 2009. L’un des objectifs de ce projet était de renforcer la position de la Slovaquie au sein du groupe rassemblant les Etats qui s’investissent dans les activités de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). En décidant de créer le premier satellite slovaque, entièrement développé et construit en Slovaquie, la SOSA avait également pour objectifs de :

  • valoriser les savoir-faire slovaques en matière de technologie spatiale de pointe
  • former une nouvelle génération d’ingénieurs en permettant aux étudiants de travailler sur un projet concret et réel
  • établir de nouvelles coopérations internationales dans le secteur de l’aérospatial

Un tel projet n’aurait pas été réalisable sans le soutien financier du Ministère des Transports, de la construction et du développement régional, et du Ministère de l’Education, des Sciences, de la Recherche et du Sport de la République Slovaque. En apportant des ressources financières et humaines et en partageant leurs compétences, plusieurs entreprises slovaques (msm Group, CEIT technical innovation, INCOFF Aerospace, GOSPACE Technologies) ainsi que Huawei, ont permis au projet d’aboutir. Pour développer skCUBE, la SOSA a aussi travaillé avec plusieurs partenaires universitaires slovaques  :

  • le Parc scientifique et la Faculté de génie électrique de l’Université de Žilina (porteuse du projet),
  • la Faculté d’aéronautique de l’Université Technique de Košice,
  • la Faculté de génie électrique et informatique de l’Université Technique Slovaque de Bratislava

skCUBE, un condensé de technologies innovantes

Comme tous les nanosatellites de type Cubesat, skCUBE est un petit cube de dix centimètres d’arête et pèse seulement 1056 grammes. Grâce aux connaissances des différents partenaires de ce projet dans le domaine des technologies spatiales, tous les composants du satellite ont pu être fabriqués en Slovaquie.

Illust: skCUBE (Crédits (...), 55.7 ko, 574x431
skCUBE (Crédits photos : SOSA)

Les batteries de skCUBE, alimentées en énergie par des panneaux solaires, permettent de faire fonctionner les différents constituants du satellite. Ce dernier comporte un ordinateur de bord permettant la communication entre les différents composants et le stockage d’informations dans la mémoire interne. Il comporte également un système de radiocommunication miniature performant, apte à transmettre de multiples données. skCUBE est également équipé de plusieurs capteurs pour déterminer son orientation dans l’espace (magnétomètre, gyroscope, accéléromètre, capteur solaire, capteur d’horizon de Terre …) ainsi que d’une caméra embarquée de qualité avec une résolution de 750x480 pixels pour prendre des photos de la Terre.

Le lancement en orbite

Après presque dix ans de travail, le satellite slovaque skCUBE a été lancé en orbite le 23 juin 2017 à 05h59 (03h59 UTC) du Centre Spatial Satish Dhawan à Shriharikota en Inde, avec 31 autres satellites, par le véhicule de lancement indien PSLV-XL de l’Agence Spatiale Indienne (ISRO). La séparation du satellite du véhicule de lancement a eu lieu 20 minutes après le lancement. Il est en orbite à une hauteur d’environ 500 km avec une inclinaison de 98°. Sa période de révolution est de 96 minutes et sa vitesse orbitale moyenne est de 7,5 km/s. Ce satellite ne devrait a priori pas rester plus de trois ans dans l’espace. Avec skCUBE, la Slovaquie devient le 78ème pays à avoir lancé son propre satellite en orbite.

Illust: skCUBE (Crédits (...), 215.9 ko, 512x320
skCUBE (Crédits photos : SOSA)

Un satellite au service de la recherche scientifique

Le satellite slovaque skCUBE a la capacité de mesurer différents phénomènes dans la magnétosphère, de tester les effets des radiations sur ses propres composants technologiques (rayonnement ionisant de 400 Gy/an) et de réaliser des expériences sur la communication radio. Tous les amateurs de radio sont désormais en mesure de se connecter au satellite et de recevoir directement des signaux provenant de l’espace. De plus, l’ensemble des données satellitaires et des photos prises par la caméra embarquée vont être accessibles gratuitement au public via une plateforme d’analyse permettant la collecte de grandes quantités d’informations numériques.

Le développement de ce satellite a permis à la Slovaquie de signer un accord de coopération avec l’ESA en 2010. Ce dernier a été signé par le Ministre de l’éducation, de la science, de la recherche et des sports, Juraj Draxler en février 2015, puis ratifié par le Président de la République Slovaque, Andrej Kiska, en janvier 2016. D’autres partenariats internationaux ont également été établis suite au développement de ce satellite, notamment avec l’Institut de physique atmosphérique de l’Académie des sciences en République Tchèque. La NASA (National Aeronautics and Space Administration) a aussi fait part de son intérêt pour une éventuelle coopération avec les équipes slovaques ayant travaillé sur ce satellite. En plus d’avoir généré de multiples collaborations et renforcé le potentiel de l’industrie aérospatiale slovaque, ce projet a permis de former une nouvelle génération d’ingénieurs sur la technologie de pointe dans le domaine de l’aérospatial.

Sources  :

Pour en savoir plus :

Rédactrice : Adèle Picquet, Chargée de mission pour la Coopération Scientifique et Universitaire, Ambassade de France en Slovaquie, http://sk.ambafrance.org

Contact : adele.picquet[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE