Photonique, optronique et électronique quantique : état des lieux en Pologne

Pologne

Rapport
Pologne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
13 mars 2017

L’ambassade de France en Pologne a préparé le dossier « Photonique, optronique et électronique quantique : état des lieux en Pologne », qui recense les principaux acteurs polonais de ces domaines.

Le dossier « Photonique, optronique et électronique quantique : état des lieux en Pologne », recense les entreprises, clusters, Universités, et Instituts de recherche actifs dans les domaines de la photonique, l’optronique et l’électronique quantique. Il présente aussi les projets de recherche relatifs à ces domaines en cours de réalisation au niveau polonais et européen.

La photonique est l’un des 10 domaines à fort potentiel mis en avant dans le cadre de l’étude sur le futur de l’économie innovante polonaise coordonnée par le ministère de l’Economie polonais [1]. Les sujets de recherche prometteurs pour la Pologne dans le domaine de la photonique sont les micro- et nanostructures pour la fibre optique, les cristaux liquides et solides pour la photonique, les détecteurs ultrasensibles des fréquences infrarouges et du Tera-Hertz et les méthodes non intrusives de détection des maladies civilisationnelles [2].

La Pologne a été le 5e pays au monde à produire des fibres optiques à partir de 1979 [3]. Aujourd’hui, la production de micro- et nanostructures pour la photonique (destinées à la recherche) se répartit entre l’Université Marie Curie-Skłodowska de Lublin (UMCS), l’Institute of Electronic Materials Technology (IMTE) et l’Université polytechnique de Bialystok qui a travaillé pendant plusieurs années avec l’entreprise Biaglass. D’autres groupes de recherche polonais utilisent et développent cette technologie, notamment au sein des Universités Polytechniques de Varsovie et de Wroclaw ainsi qu’à l’Académie Militaire de Varsovie.

Depuis plus de 30 ans, l’Académie Militaire de Varsovie effectue des recherches sur les cristaux liquides utilisés dans la production d’écrans plats. Les chercheurs de l’institution travaillent actuellement sur une nouvelle génération d’écrans et de projecteurs utilisant des modulateurs spatiaux de lumière à cristaux liquides. Le département de physique de l’Université Polytechnique de Varsovie concentre quant à lui ses recherches sur le développement de fibres optiques remplies de cristaux liquides. Ces cristaux permettent de modifier les propriétés optiques de la fibre grâce à l’ajustement de facteurs tels que la température ou la tension électrique [4].

Les détecteurs ultrasensibles des fréquences infrarouges et du teraheartz sont un autre domaine de prédilection polonais. L’entreprise de R&D Vigo System, mondialement reconnue, fabrique ce type de détecteurs. Cette spin-off issue de l’Académie Technique Militaire de Varsovie a été créée en 1993 et a notamment conçu l’un des détecteurs embarqué sur le rover martien Curiosity.

Les méthodes non intrusives de détection des maladies civilisationnelles par tomographie ont été développées en Pologne principalement par le Prof. Maciej Wojtkowski, de l’Université Nicolas Copernic de Torun, à l’origine de la construction d’un tomographe qui permet de réaliser des tests non invasifs et sans contacts de l’intérieur de l’œil. Le nouveau département de chimie physique des systèmes biologiques de l’Institut de chimie physique de l’Académie Polonaise des Sciences (PAN) travaillera sur ce sujet [5].

60% de la R&D et du marché de la photonique se situent à Varsovie. Les autres villes qui accueillent des activités liées à la photonique sont Wroclaw et dans une moindre mesure Gliwce, Cracovie, Poznan, Gdansk et Lublin [2]. Les recherches polonaises sur la photonique sont principalement effectuées par les Universités et les centres de recherches.

Le dossier complet est disponible sur demande motivée auprès de :
science.varsovie-amba[a]diplomatie.gouv.fr

Sources :
[1] Foresight_Technologiczny_2030, Ministerstwo Gospodarki, 12/2012 - http://www.me.gov.pl/files/upload/17503/Foresight_Technologiczny_2030_werjsa_elektorniczna_72_str.pdf
[2] T. Wolinski, A. Domanski, Photonics Research and Development Perspectives in Poland, Optik & Photonik, 2012 - http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/opph.201290096/pdf
[3] Światło w polskich badaniach, PAP, 21/02/15 - http://naukawpolsce.pap.pl/aktualnosci/news,403872,swiatlo-w-polskich-badaniach.html
[4] Tunable Optofluidic Polymer Photonic Liquid Crystal Fibers, T. Woliński, A. Siarkowska, K. Rutkowska, M. Chychłowski, K. Orzechowski, D. Budaszewski, S. Ertman, M. Sierakowski, P. Mergo & R. Dąbrowski, 23/10/ 2015 - http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/15421406.2015.1087268?journalCode=gmcl20
[5] Winner of the “Polish Nobel Prize” to create a new department at the IPC PAS, PAP, 07/11/16 - http://scienceinpoland.pap.pl/en/news/news,411870,winner-of-the-polish-nobel-prize-to-create-a-new-department-at-the-ipc-pas.html

Rédacteur :
Antonin BORGNON, Chargé de Mission Scientifique à Varsovie, antonin.borgnon[a]diplomatie.gouv.fr
Ambassade de France en Pologne - science.varsovie-amba [a] diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE