Accès rapide :

Nouvelle méthode d’enregistrement photomagnétique ultrarapide

Pologne

Actualité
Pologne | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
22 février 2017

Une équipe de scientifiques du département de Physique de l’Université de Bialystok, en collaboration avec une équipe de l’Université de Nimègue (Pays-Bas), a découvert une nouvelle méthode de sauvegarde de l’information. Cette découverte d’Andrzej Stupakiewicz et Krzysztof Szerenos pourrait être à la source d’une avancée majeure dans le domaine du stockage par bandes magnétiques.

Cette méthode d’enregistrement photomagnétique, dans une couche transparente diélectrique, s’effectue à l’aide d’une une pulsation laser d’une durée d’une femtoseconde (10-15 s). La modification de la polarisation linéaire de l’impulsion laser permet de modifier la magnétisation de la bande. L’enregistrement d’un « 0 » ou d’un « 1 » est ainsi reproductible et réversible.

L’enregistrement, en plus d’être environ mille fois plus rapide que la norme actuelle, s’accompagne uniquement d’une faible création de chaleur. Il nécessite une consommation réduite en électricité : environ un milliard de fois moins par enregistrement d’un bit qu’avec un disque dur classique.

La bande d’enregistrement est un fin film de grenat d’yttrium et de fer dopé avec du cobalt (YIG :CO).

L’étude des couches de grenat a été initiée au sein de l’Université de Bialystock par Andrzej Maziewsk, directeur du département de Magnétisme de la faculté de physique.

Les résultats scientifiques de l’équipe ont été publiés dans Nature [1].

Les recherches ont été financées par le programme OPUS 5 du NCN (Centre National de la Science), tandis qu’une partie de l’équipement du laboratoire a été acheté grâce à des fonds structurels européens attribués au projet SPINLAB (National Centre of Magnetic Nanostructures for Applications in Spin Electronics) [2].

L’équipe de scientifiques polono-hollandaise est maintenant en train de candidater à une bourse européenne pour pouvoir développer d’ici 5 ans un prototype qui utilisera CETTE technologie d’enregistrement ultra-rapide.

En savoir plus :
A breakthrough coming ? Polish method for ultra-fast information recording, PAP, 01/02/2017 - http://scienceinpoland.pap.pl/en/news/news,412928,a-breakthrough-coming-polish-method-for-ultra-fast-information-recording.html

Sources :
[1] Ultrafast nonthermal photo-magnetic recording in a transparent medium, Nature, 18/01/17 - http://dx.doi.org/10.1038/nature20807
[2] National Centre of Magnetic Nanostructures for Applications in Spin Electronics – SPINLAB - http://www.ifmpan.poznan.pl/en/spinlab-en.html

Rédacteur :
Antonin BORGNON – Chargé de Mission Scientifique à Varsovie – antonin.borgnon[a]diplomatie.gouv.fr

Ambassade de France en Pologne - science.varsovie-amba[a]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE