Accès rapide :

Le gouvernement néerlandais veut renforcer le lien entre recherche et entreprises

Pays-Bas

Actualité
Pays-Bas | Politiques de recherche, technologiques et universitaires
2 février 2017

Le gouvernement néerlandais a proposé une série de mesures au parlement afin de renforcer la dimension économique de la recherche et les investissements privés dans le domaine de la recherche.

Actuellement les Pays-Bas sont dans la moyenne basse des pays de l’OCDE en termes d’investissements privés dans la recherche : ces investissements s’élèvent à 1,12% du PIB, contre 1,46% du PIB en France. Dans le contexte de l’économie de la connaissance, les Pays-Bas souhaitent renforcer les investissements privés dans la recherche. Pour cela, le Secrétaire d’Etat à l’Education, Sander Dekker, a annoncé plusieurs mesures.

Le gouvernement néerlandais souhaite que la NWO (Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek) prenne en compte la capacité des chercheurs à valoriser leur recherche comme critère d’évaluation des projets. Ainsi les financements iraient en priorité aux chercheurs ayant un lien avec les entreprises ou la société civile.

Dès cette année, la NWO va investir 10 millions d’euros, avec le soutien des universités et du secteur économique, dans le dispositif des « doctorats industriels » qui permet à des étudiants de réaliser des doctorats en alliant dimensions universitaire et industrielle. Ce dispositif sera destiné en priorité aux PME, avant d’être élargi aux institutions publiques.

Par ailleurs, le gouvernement néerlandais a demandé à la KNAW (Académie Royale Néerlandaise des Arts et des Sciences) d’identifier des lignes directrices pour la valorisation de la recherche et à la VSNU (Association des Universités des Pays-Bas) d’identifier des indicateurs communs permettant d’évaluer la valorisation. Les KTO (Knowledge Transfer Organization) devraient également être renforcés.

Enfin, dans le cadre de l’évaluation de la NWO et de la KNAW en 2018, l’impact économique et social de ces deux institutions sera analysé et la valorisation de la recherche pourrait être inscrite dans leurs priorités.

Sources  :

  • Lettre du Secrétaire d’Etat Dekker à la Deuxième Chambre du 19 janvier 2017 « Wetenschap met impact »
  • « Extra beloning voor wetenschappers die samenwerken met het bedrijfsleven”, Het Financieele Dagblad, 19 janvier 2017 (page 6)

Rédacteur  : Emilie Baffie, emilie.baffie[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE