La recherche sur l’eau, un domaine prioritaire aux Pays-Bas

Pays-Bas

Actualité
Pays-Bas | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
16 janvier 2017

Début janvier 2017, la NWO a publié les résultats de l’appel à projet dans le « topsector eau » : 4.3 millions d’euros permettront de financer neuf projets.

Aux Pays-Bas, les « topsectors » sont des domaines dans lesquels l’industrie et la recherche néerlandaises excellent et qui font l’objet de politiques publiques visant à renforcer leur compétitivité au niveau international. Les entreprises, les universités, les centres de recherche et le gouvernement ont identifié neuf domaines d’excellence pour la période 2016-2019 : agriculture, chimie, industries créatives, énergies, systèmes et matériels haute technologie, logistique, sciences de la vie, matières premières et eau.

L’agenda 2016-2019 pour le « topsector eau » a identifié 17 priorités réparties en trois secteurs : les technologies marines (efficacité des ressources, villes durables, services de l’eau intelligents), celles liées aux deltas (inondations, villes durables dans les deltas, infrastructures, gestion de l’eau, alimentation, énergie, TIC…) et les technologies maritimes (navires propres, navigation de plaisance, infrastructures). L’objectif est de faire des Pays-Bas un Living Lab à échelle nationale sur les questions liées à l’eau.

La NWO (Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek - Organisme Néerlandais pour la Recherche) va investir 4,3 millions d’euros dans neuf nouveaux projets dans le « topsector eau » (quatre projets sur les technologies maritimes et cinq projets sur les technologies des deltas et de l’eau). Des acteurs privés et publics financeront également ces projets à hauteur de 808.000€.

Au regard des résultats de l’appel à projet, il est intéressant de noter que l’Université de Technologie de Delft est impliquée dans huit des neufs projets financés. En effet, les questions liées au management de l’eau et à l’ingénierie hydraulique font partie des domaines prioritaires de recherche de l’université de Delft. Les autres universités impliquées dans les projets sont celles de Leyde, Rotterdam, Utrecht, Wageningen, Twente et l’Université Libre d’Amsterdam.

Sources  :
« NWO investeert 4,3 miljoen euro in Topsector Water projecten »
« Kennis en Innovatieagenda Topsector Water 2016-2019 »

Rédacteur : emilie.baffie[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE