Accès rapide :

L’agroalimentaire, un secteur de pointe aux Pays-Bas

Pays-Bas

Actualité
Pays-Bas | Agronomie et alimentation
17 février 2017

Dans le secteur de pointe Agriculture et Alimentation, la NWO financera dix projets de recherche visant à renforcer le leadership néerlandais en matière de recherche et innovation et d’exportation dans le domaine agroalimentaire.

Aux Pays-Bas, les secteurs de pointe (« topsectors ») sont des domaines dans lesquels l’industrie et la recherche néerlandaises excellent et qui font l’objet de politiques publiques visant à renforcer leur compétitivité au niveau international. Les entreprises, les universités, les centres de recherche et le gouvernement ont identifié neuf domaines d’excellence pour la période 2016-2019 : chimie, industries créatives, énergies, systèmes et matériels haute technologie, logistique, sciences de la vie, matières premières, eau et agriculture et alimentation.

Agriculture et Alimentation, un "topsector" néerlandais

L’industrie agroalimentaire est un secteur clé de l’économie néerlandaise. Elle représente 13% des exportations néerlandaises et les Pays-Bas sont le deuxième pays exportateur dans ce domaine, après les Etats-Unis. Par ailleurs, douze des quarante plus grandes entreprises agroalimentaires du monde conduisent des activités de recherche et innovation aux Pays-Bas.

L’agenda 2016-2019 pour le secteur de pointe « Agriculture et Alimentation » a identifié 3 axes prioritaires :

  1. Investir dans des systèmes (agro-)alimentaires durables afin de produire plus de nourriture de qualité avec moins de ressources et moins d’émissions.
  2. Développer de nouveaux produits à forte valeur ajoutée pour la santé, la durabilité, l’environnement et le goût.
  3. Renforcer le leadership mondial des Pays-Bas en matière de recherche et innovation et d’exportations.

Le secteur de pointe Agriculture et Alimentation est animé par un partenariat entre la NWO (Nederlandse Organisatie voor Wetenschappelijk Onderzoek - Organisme Néerlandais pour la Recherche) et le Top Institute Food and Nutrition (TIFN).

10 nouveaux projets financés dans le "topsector" Agriculture et Alimentation

Le second appel dans ce secteur de pointe, dont les résultats ont été annoncés début 2017, est doté d’un budget de 3,5 millions d’euros (3 millions de la NWO et 0,5 millions du Ministère des Affaires Economiques). Les projets, cofinancés à 50% par des investissements privés, s’inscrivent dans deux thématiques :

  1. « Garantir la qualité des produits tout en utilisant de matières premières et des procédés durables : une approche multi-échelle et interdisciplinaire ». Dans cette thématique, quatre projets sont portés par l’Université de Wageningen, le cinquième par l’Université d’Amsterdam. Les cofinancements privés proviennent d’Unilever, Fromageries Bel et Danone.
  2. « Expliquer comment la biologie crée des bénéfices perceptibles pour le consommateur ». Dans cet axe, trois projets sont portés par l’Université de Maastricht, un par l’Université Erasmus de Rotterdam et un par l’Université de Wageningen. Les cofinancements privés sont apportés par Friesland Campina, DSM et Danone.

Plus d’informations :

Source  :
« Impuls voor samenwerking met voedingsmiddelenindustrie », NWO, 16 janvier 2017

Rédacteur  : Emilie Baffie, emilie.baffie[at]diplomatie.gouv.fr

PLAN DU SITE