Accès rapide :

Les crises du 21e siècle : une approche anthropologique

Norvège

Brève
Norvège | Sciences Humaines et sociales
21 février 2017

Thomas Hylland Eriksen, responsable du projet « Overheating » du département d’anthropologie de l’université d’Oslo, travaille depuis 2012 sur une approche anthropologique des grandes crises actuelles : environnementale, économique et culturelle. Le livre Overheating, publié en 2016, présente les avancées du projet. Le projet a bénéficié en 2011 d’une bourse ERC (Advanced Grant) de 2,5 millions d’euros pour 5 ans.

Le travail ethnographique mené dans le cadre du projet Overheating vise à étudier la manière dont les populations locales réagissent aux crises globales, pour mieux comprendre les transitions à l’œuvre aujourd’hui. En effet, les changements globaux sont toujours perçus par des populations locales, dans un contexte donné et avec des réactions variées.

Le groupe mène des recherches sur les cinq continents : Australie, Pérou, Philippines, Canada…. Des vidéos et des écrits de terrain sont disponibles sur le site internet du programme.

Introduction au projet Overheating
Interview de Thomas Hylland Eriksen

Rédactrice : Camille Crapart

PLAN DU SITE