Un chercheur japonais mise sur la mer comme source d’énergie durable

Japon

Brève
Japon | Science de la terre, de l’univers et de l’environnement : énergie, transports, espace, environnement
27 septembre 2017

Un professeur de l’Okinawa Institute of Science and Technology (OIST) a initié en 2013 un projet de recherche pour convertir l’énergie créée par le Kuroshio, le second plus important courant marin au monde, en électricité. Ses travaux de recherche seront bientôt mis en application près du littoral japonais.

Initié il y a 4 ans, le projet mené par le Professeur Tsumoru Shintake (OIST) vise à placer des turbines près des côtes japonaises afin de convertir l’énergie cinétique des courants marins en électricité.

Basées devant les structures en béton appelées tétrapodes et les brise-vagues qui composent 30% du littoral japonais, ces turbines imaginées par le chercheur japonais permettraient de générer l’équivalent de 10 Gigawatts, soit la production moyenne de 10 centrales nucléaires, si 1% seulement du littoral japonais était équipé de cette technologie.

Illust: Représentation schéma, 171.2 ko, 800x282
Représentation schématique du projet de mise en place de turbines pour la conversion de l’énergie issue du courant marin en électricité à proximité des côtes japonaises (à gauche). Composition détaillée d’une turbine. Crédit : Okinawa Institute of Science and Technology Graduate University (OIST)/Quantum Wave Microscopy Unit, Pr. Tsumoru Shintake.

Relativement peu couteuse, l’installation de premières infrastructures de ce type verra bientôt le jour au Japon.

Source : Okinawa Institute of Science and Technology Graduate University (OIST)

PLAN DU SITE