Accès rapide :

La progression de la DMLA stabilisée grâce aux cellules iPS

Japon

Actualité
Japon | Biologie : médecine, santé, pharmacie, biotechnologie | Médecine individualisée
17 mars 2017

La patiente traitée il y a deux ans pour un stade avancé de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est aujourd’hui à un stade stabilisé de sa maladie.

La DMLA est une maladie dégénérative qui progressivement conduit à la détérioration de la macula, la partie centrale de la rétine permettant la vision fine ou centrale, jusqu’à provoquer une cécité partielle mais très handicapante. Cette maladie chronique nécessite une prise en charge sur de nombreuses années avec des traitements de routine.

Les résultats publiés le 15 mars 2017 dans The New England Journal of Medicine (NEJM) détaillent que si le traitement par cellules iPS dérivées de cellules de peau n’a pas redonné la vision intacte à la patiente, il a néanmoins permis de stopper la progression de la maladie et maintenu un état stable au cours des deux ans suivant l’injection.

Masayo Takahashi, ophtalmologiste et chercheuse au RIKEN Center for Developmental Biology à l’origine de ce premier essai clinique chez l’homme, a reçu il y a un mois l’autorisation de poursuivre des essais supplémentaires chez d’autres patients atteints d’un stade avancé de la maladie.

Cette fois-ci, l’enjeu sera d’utiliser des cellules iPS issues d’une banque de cellules dérivées d’un même donneur et non des cellules dérivées de chaque patient.

A l’origine de cette nouvelle stratégie, le coût très élevé pour développer le premier essai clinique, environ 900 000 dollars, comme le rappelle le Prof. Shinya Yamanaka, et le risque plus élevé de voir apparaître des mutations lorsque les cellules somatiques dérivent de patients déjà âgés.

Le recours à une bio banque de cellules iPS permettra donc de détourner ces obstacles et de gagner du temps dans le processus, en effet 75 lignées de cellules iPS permettront de couvrir 80% de la population japonaise.

Source : http://www.sciencemag.org/news/2017/03/cutting-edge-stem-cell-therapy-proves-safe-will-it-ever-be-effective

Rédaction : Thibaut Dutruel, ch.mission.sdv chez ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE