Accès rapide :

Innovation dans l’automobile au Japon – février 2017

Japon

Brève
Japon | Sciences de l’ingénieur : aéronautique, mécanique, électronique, génie civil
28 février 2017

Les constructeurs automobiles japonais continuent d’innover pour améliorer la propreté, le confort et les performances de leurs véhicules ainsi que les conditions de conduite.

Toyota Tsusho Electronics a présenté au salon Automative World 2017 un véhicule électrique à trois roues pesant moins de 300 kg et donc capable d’atteindre 100 km/h et doté d’une accélération comparable aux véhicules usuels. Capable de parcourir 160 km par charge, le véhicule dispose d’une efficacité de 16 km/kWh, bien supérieure à la moyenne des véhicules électriques (6 km/kWh).

New Japan Radio a dévoilé un prototype de siège automobile équipé d’un senseur à micro-ondes utilisant l’effet doppler pour surveiller les fonctions vitales du conducteur (battements cardiaques et respiration). Ce senseur – qui peut être installé dans d’autres composants du véhicule – peut être utilisé pour contrôler l’ensommeillement du conducteur.

Suzuki Motor a mis sur le marché son nouveau modèle de « Wagon R », premier véhicule léger équipé d’un affichage tête haute (head-up display, ou HUD). Conçu par Panasonic, ce HUD permet d’afficher des informations sur la vitesse, la navigation ou encore les données d’intersection, mais aussi les avertissements du système d’assistance au freinage (Dual Sensor Brake Support) qui s’accompagne de plusieurs fonctions de sécurité. Le Wagon R est également équipé d’une batterie disposant d’une plus grande capacité et d’un démarreur plus puissant, ce qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 100 km/h (contre 80 km/h précédemment) et de se déplacer lentement u repos (creeping).

Toyota Motor a annoncé avoir remodelé son modèle « Prius PHV » (Plug-in Hybrid Vehicle), notamment en y ajoutant un panneau photovoltaïque sur le toit, en faisant le premier véhicule commercialisé à grande échelle capable de convertir l’électricité provenant de l’énergie solaire en force motrice même en stationnement. Cette innovation permet de doubler l’autonomie de la Prius en mode EV, la portant à 68,2 km, mais aussi de recharger le véhicule en cas de panne de réseau lors de désastres.

Mitsubishi Motors a également partiellement remodelé son modèle « Outlander PHEV » en remplaçant le radar à ondes millimétriques de son système de freinage automatique par une caméra couplée à un laser infrarouge, capable de détecter un piéton à plus de 100 mètres. Un radar à ondes millimétriques est cependant toujours utilisé par le dispositif de régulation adaptative de la vitesse situé à l’avant de l’Outlander et permettant de calquer sa vitesse sur le véhicule précédent.

Rédacteur :
Pierre FEUARDANT – ch.mission.ing[at]ambafrance-jp.org

Keywords : Japan, automobile, innovation, Toyota Tsusho, Suzuki, Toyota

Sources :
Véhicule électrique de Toyota Tsusho
Siège contrôlant les fonctions vitales
HUD et creeping du Wagon R de Suzuki
Toyota Prius PHV
Outlander PHEV de Mitsubishi

PLAN DU SITE