Des chercheurs japonais s’appuient sur les nanotechnologies pour développer un nouveau type de capteur

Japon

Brève
Japon | Sciences et technologies de l’information et de la communication : TIC, télécoms, micro-nanotechnologies, informatique
1er septembre 2017

Le professeur Takao Someya de l’Université de Tokyo, en association avec le professeur Masayuki Amagai de l’Université Keio, a développé un capteur électronique capable d’adhérer à la peau humaine sans provoquer de gêne pour les mouvements grâce à son extrême finesse, de l’ordre de 100 nanomètres.

Ce capteur se présente sous la forme d’un nano-filet plaqué d’or extensible et très léger. Il se fixe à la peau grâce à une couche d’alcool polyvinylique qui se dissout ensuite au contact de l’eau, ne laissant que le capteur à la surface de la peau.

Cette technologie a été développée pour la réalisation d’électromyogrammes qui permettent de mener des analyses neuromusculaires. Les capteurs utilisés couramment à l’heure actuelle sont souvent considérés trop encombrants : gêne des mouvements, réactions allergiques…et ne peuvent donc pas être portés en continu sur de longues périodes ce qui compromet les résultats de l’analyse.

Ce prototype du professeur Someya n’a pas provoqué de réactions allergiques sur les 20 patients qui l’ont testé pendant une semaine. Il est de plus resté fonctionnel même après les quelques 10 000 mouvements effectués pendant cette période de test et est capable également de mesurer la température corporelle et le rythme cardiaque.

Une première application serait en médecine, dans le domaine des soins et des sciences du sport. A plus long terme, une application dans le domaine de plus en plus populaire des wearables (les technologies portables embarquées sur les vêtements, lunettes ou montres) serait envisageable. Le prochain objectif du professeur Someya est de surmonter les défis techniques liés à a production de masse d’ici trois à quatre ans.

Sources
The Japan Times, “Japan’s scientists develop superthin nano sensors that may be the next big advance in wearable tech”

Rédacteur
Emma-Louise SCAPPATICCI – ch.mission.ntv[at]ambafrance-jp.org

PLAN DU SITE